• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Du rosé importé d'Espagne revendu comme du vin français

© Isabelle Rozenbaum/AltoPress / Maxppp
© Isabelle Rozenbaum/AltoPress / Maxppp

Des millions de litres de rosé espagnol ont été importés et revendus comme du rosé français, c'est ce que révèle une enquête réalisée en 2016 et 2017 par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, selon une information du Parisien.

Par avec AFP

Après la menace de pénurie de rosé, voilà l'arnaque au vin espagnol. Dix millions de litres de rosé importés d'Espagne ont été revendus comme du "Vin de France", selon une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) révélée ce lundi par Le Parisien.
 

Vin francisé


Ces millions de bouteilles viennent directement concurrencer les vins rosés de Provence, deuxième région productrice en France.  
Cette enquête a été réalisée en 2016 et 2017 pour tester la traçabilité du vin importé. Elle montre que la "francisation" du vin se faisait à grande échelle. Selon Alexandre Chevallier, directeur de cabinet adjoint de la DGCCRF, cela concerne plus de 70.000 hectolitres de vin, l'équivalent de 10 millions de bouteilles de rosé.
 

Espagnol et moins cher


Ainsi, dans près d'un établissement contrôlé sur cinq, le rosé présenté comme français était en réalité espagnol et donc beaucoup moins cher. En 2016 le rosé en vrac espagnol se vendait à 0,34 € /litre pour 0,75 € à 0,90 €/litre pour le rosé français, selon le
Parisien qui précise que 22% des établissements contrôlés présentaient une anomalie d'étiquetage. Des injonctions de mises en conformité, des procès-verbaux et des procédures pénales pour tromperie ont été lancés par la la DGCCRF, selon le quotidien.
   

A lire aussi

Sur le même sujet

Replay concert French Fuse

Les + Lus