VIDEO. "Une profonde injustice" : Alain Bernard parle des disparus d'Argentine

Le nageur Alain Bernard et le patineur Philippe Candeloro, qui participaient au jeu télévisé "Dropped" en Argentine, sont meurtris par la mort de Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine. Interview du nageur d'Antibes.

Cinq gendarmes français se rendent ce jeudi en Argentine pour participer à l'enquête sur l'accident d'hélicoptères lors du tournage de l'émission "Dropped" qui a coûté la vie à dix personnes, dont trois stars du sport français.

Les auditions par les enquêteurs argentins des rescapés de l'équipe de tournage devaient par ailleurs débuter dans la journée. 
L'ancien nageur du Cercle des nageurs d'Antibes en fait partie.


"J'ai envie d'apporter mon témoignage pour l'enquête et basta. Envie de rentrer. Et j'ai envie d'aller voir les parents de Camille" Muffat, a déclaré Alain Bernard, champion olympique du 100 m nage libre en 2008.


Alain Bernard a dit vivre "un mauvais cauchemar", évoquant "un accident aussi con et tragique qu'un autre". "On se pose toujours la question: pourquoi eux, pas nous?", a confié à l'AFP le patineur Philippe Candeloro, un autre concurrent.