Voyage de la mémoire à Auschwitz pour des collégiens des Alpes-Maritimes

© France3 Côte d'Azur
© France3 Côte d'Azur

Ce voyage a lieu régulièrement depuis les 60 ans de la Shoah. Auschwitz.est le plus grand camp de concentration et d'extermination du 3ème Reich; plus d'un million de personnes y sont mortes. Visite éprouvante, mais nécessaire pour les jeunes, selon Charles Gottlieb ancien déporté. 

Par Yves Lebaratoux

Pour Charles Gottlieb, c'est le 33ème voyage à Auschwitz-Birkenau. Le premier, il l'a effectué le 11 août 1944.

 / © France3 Côte d'Azur
/ © France3 Côte d'Azur

3 fois par an Charles Gottlieb, 88 ans, revient sur son lieu de torture pour y accompagner les collégiens des Alpes-Maritimes.
Le jour de la visite, le camp est recouvert de neige et les températures sont négatives. A l'hiver 44, elles sont tombées jusqu'à -30, sur des déportés seulement vêtus de pyjamas.
Le témoin Charles Gottlieb entraîne les collégiens dans les latrines; il veut leur montrer le processus de déshumanisation enclenché par les nazis.
L'humiliation, la torture, les baraquements où s'entassaient les déportés promis à la mort, la chambre à gaz, les fours, les 6 millions de juifs exterminés. Et toutes les traces de vie que les nazis n'ont pas eu le temps de détruire.
Ici, les récits deviennent réalité.
Auschwitz-Birkenau fut le plus grand camp d'extermination nazi. On y a brûlé jusqu'à 8000 personnes par jour. Les autres sont mortes d'épuisement en quelques semaines.

 / © France Côte d'Azur
/ © France Côte d'Azur

Une honte à tout jamais gravée dans l'Histoire. Une journée particulièrement éprouvante pour des adolescents qui découvrent l'horreur et deviennent des témoins actifs (dans leur établissement et leur entourage), des porte-parole du devoir de vigilance afin que de telles atrocités ne se reproduisent plus.

DMCloud:32327
Collégiens à Auschwitz
Reportage : Hélène Maman, Emmanuel Félix, Romain Marchand

 

Sur le même sujet

Les + Lus