Arles : l'adieu au public du torero Juan Bautista

Juan Bautista lors de la féria de Dax, en 2018 / © Photo AFP
Juan Bautista lors de la féria de Dax, en 2018 / © Photo AFP

La féria d'Arles est marquée cette année par l'adieu au public du torero Juan Bautista, l'enfant du pays. Le matador de 38 ans a décidé d'arrêter après 20 ans de corridas victorieuses. La célébration sera émouvante et suivie par plus de 12000 personnes au coeur des arènes.

Par Ghislaine Milliet

Jean-Baptiste Jalabert, alias Juan Bautista, a choisi ce samedi, jour de la goyesque d'Arles, pour sa despedida (ses adieux) au public.
Il célébrera par la même occasion ses 20 ans d'alternative. 

 

Enfant du pays d'Arles


Fils du célèbre et charismatique matador Luc Jalabert, le jeune Baptiste a connu l'arène dès sa plus jeune enfance. 
Il est devenu Juan Bautista lors de sa cérémonie d'alternative, en 1999.

Ses 20 ans de carrière ont été couronnés de corridas victorieuses et de triomphe, tout autour de la planète. 
Son allure verticale et ses passes gracieuses ont fait sa renommée, et il collectionne les oreilles de taureaux, trophés des meilleurs matadors.

Juan Bautista n'aura été blessé qu'une seule fois, encorné à la cuisse en 2018. Mais il prendra sa décision d'arrêter dans la foulée, craignant la saison de trop. 

Juan Bautista est également directeur des arènes d'Arles. C'est dans son fief qu'il a donc choisi de célébrer ses 20 ans d'alternative tout en faisant ses adieux à son public.

Un moment qui s'annonce fort et émouvant pour les 12000 personnes présentes dans les arènes pour cette goyesque d'Arles.
 

Sur le même sujet

Les + Lus