Aix-en-Provence : Maryse Joissains repart en campagne mais...

La maire d'Aix-en-Provence Maryse Joissains Masini  brigue un 4e mandat et se portera candidate officiellement ce vendredi. Cette décision est toutefois suspendue à l'avis de la cour de cassation concernant sa condamnation pour détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêt.

Maryse Joissains Masini
Maryse Joissains Masini © Photo Pascal Guyot/1FP
Maryse Joissains Masini a décidé de se représenter aux prochaines élections municipales de mars. Elle l'a annoncé ce mercredi en conférence de presse, et sa candidature sera lancée officiellement vendredi 10 janvier. 

Cependant la maire d'Aix-en-Provence n'en a pas fini avec la justice. Elle avait saisi la cour de cassation après son dernier procès en appel, la condamnant à six mois d'emprisonnement avec sursis, et un an d'inéligibilité. 

Son pourvoi en cassation étant suspensif, rien ne l'empêche en effet de briguer un 4ème mandat à la mairie d'Aix-en-Provence. 
De l'avis ou du rejet de la cour de cassation dépendra la possibilité pour l'élue aixoise de se représenter aux prochaines élections municipales.

Maryse Joissains Masini, avait été condamnée en mai dernier pour détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêts. Parmi les griefs retenus, la promotion de son chauffeur en qualité de conseiller, alors qu'il figurait à la 43e place sur une liste dressée par ordre de mérite.

Cette promotion avait d'ailleurs été annulée par le Conseil d'état.
 

Nouvelle campagne, nouvelle équipe


"Maryse Joissains Masini est très sereine", raconte Sylvain Dijon, son nouveau directeur de campagne. "Ses avocats ont travaillé en bonne intelligence avec le rapporteur public sur ce dossier. Ils ont amené de bons éléments qui pourraient remettre en cause l'inigibilité de notre maire".

Les conclusions du rapporteur public ont été transmises aux juges de la cour de cassation au début décembre. La décision de la cour est attendue dans les jours qui viennent. 

En attendant, Maryse Joissain Masini n'a pas perdu de temps.

"Elle a préparé sa campagne dès les mois de septembre et octobre. Elle repart avec une nouvelle équipe, changée pour une petite moitié" précise Sylvain Dijon,."Les nouveaux et nouvelles sont plus jeunes. La plupart provient de la societé civile ou sont des représentants d'associations". 

Sylvain Dijon le directeur de campagne est lui même jeune. Il n'a que 30 ans, mais déjà dix de présence auprès de Maryse Joissains Masini en tant que conseille municipal.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections