Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence : 2017 sera un grand cru

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ghislaine Milliet
Dans la cour de l'Archevêché, durant le festival d'Aix-en-Provence
Dans la cour de l'Archevêché, durant le festival d'Aix-en-Provence © Photo MaxPPP/Newscom

Le Festival International d'Art Lyrique d'Aix-en-Provence s'annonce une nouvelle fois riche dans sa programmation, avec un Pinocchio en création mondiale, et des oeuvres de Bizet, Tchaikovski, Stravinsky et Cavalli.

A peine la programmation est-elle connue que les amateurs d'opéra se ruent déjà sur les réservations du Festival international d'Art lyrique d'Aix-en-Provence. 
Il faut dire que les cinq opéras au programme sont alléchants... A commencer par Pinocchio, qui sera donné en création mondiale cet été à Aix.
Le compositeur belge Philippe Boesman s'associe de nouveau au metteur en scène Joël Pommerat pour la création lyrique de ce conte populaire. 
Mozart, comme chaque année à Aix, sera présent avec un Don Giovanni dirigé par Jérémie Rhorer et mis en scène par Jean-François Sivadier.
Le grand opéra de Bizet, Carmen, est également programmé... pour la seconde fois seulement depuis 1957 à Aix. 
Dmitri Tcherniakov nous concocte une Carmen nouvelle, en la personne de Stéphanie d’Oustrac.
Le chef Daniel Harding, à la tête de l’Orchestre de Paris, présentera The Rake’s Progress de Stravinsky.
Tchaikovski sera à l'honneur également... Les musiciens du Théâtre du Bolchoï interpréteront en version de concert l’opéra Eugène Onéguine sous la baguette de Tugan Sokhiev.
Après le succès d’Eliogabalo en début de saison au Palais Garnier, c’est à une nouvelle découverte que nous invite le chef argentin Leonardo García Alarcón avec Erismena de Cavalli, mise en scène par Jean Bellorini.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.