Fraude au permis de conduire : un réseau d'ampleur nationale démantelé dans les Bouches-du-Rhône

Un système de fraude au permis de conduire a été découvert par la gendarmerie des Bouches-du-Rhône. Les candidats payaient pour obtenir le code, sans avoir à se présenter aux épreuves.

Un réseau de fraude au permis de conduire "d'ampleur nationale" a été démantelé dans les Bouches-du-Rhône, annonce le procureur de la République d'Aix-en-Provence Jean-Luc Blachon dans un communiqué ce jeudi 21 mars. Ce système frauduleux a "potentiellement bénéficié à plus de mille candidats ayant payé entre 150 et 1 000 euros pour obtenir l'examen du code de la route sans avoir à se présenter aux épreuves".

À la tête de cette escroquerie, "les gérants d'un centre d'examen et d'une auto-école situés dans les Bouches-du-Rhône", rapporte le procureur. Au total, les profits de cette fraude sont évalués à "plusieurs centaines de milliers d'euros". Des biens immobiliers, des fonds positionnés sur des comptes bancaires et des véhicules ont également été saisis.

Quatre personnes placées en garde à vue

Lundi 18 mars, dans le cadre d'une opération "place nette", 19 personnes ont été auditionnées par les enquêteurs de la brigade départementale de renseignement et d'investigation. Quatre d'entre elles, soupçonnées d'être les organisatrices de la fraude, ont été placées en garde à vue, puis présentées devant le juge des libertés et de la détention mercredi.

Elles devront comparaître devant le tribunal correctionnel le 12 avril pour "escroquerie en bande organisée, blanchiment et corruption". Dans l'attente, deux suspects ont été placés en détentions provisoires. Les deux autres personnes ont été placées sous contrôle judiciaire.
 
Tous les candidats qui ont payé pour obtenir leur code feront eux l'objet d'une "poursuite sous la forme d'une ordonnance pénale et d'un signalement aux services de la préfecture aux fins de retrait de leur permis de conduire", peut-on lire dans le communiqué du procureur de la République.