JO 2024 : "Je suis prêt", le sabreur marseillais Sébastien Patrice peaufine sa préparation à Aix

Plus sur le thème :

Les équipes de sabre de France, d'Allemagne et d'Egypte sont réunies à Aix-en-Provence jusqu'au 5 juillet pour une semaine de préparation intense à trois semaines des Jeux olympiques.

Le Marseillais Sébastien Patrice aurait pu choisir le ballon rond. Mais c'est avec sa lame qu'il aime mettre droit au but. Après avoir tenté le football, il se passionne à 12 ans pour le sabre, dans le sillage de son frère, Jean-Philippe, lui aussi sélectionné pour ces Jeux Olympiques de Paris 2024. À 24 ans, le policier réserviste est désormais bien installé dans le Top 8 mondial. Et rêve d'un podium cet été. 

1,80m. Droitier. Sur le site de la fédération, il se définit comme réfléchi, généreux, persévérant. Au sabre, sa qualité, c'est l'impulsivité.

En préparation à Aix-en-Provence, presqu' à la maison, cette semaine, le numéro 1 français se frotte aux équipes allemandes et égyptiennes dans cette dernière ligne droite. "C'est la compétition la plus importante dans notre discipline, c'est le Graal, confie le sabreur provençal, avoir les Jeux olympiques chez soi en France, à Paris, devant ses proches, sa famille, ses amis, tout ça peut être que galvanisant"

Le sabreur a hâte de performer devant les 10 000 spectateurs du Grand Palais pour ses premiers jeux. "Ça va être incroyable, je n'ai qu'une hâte, c'est de kiffer la préparation, parce que c'est une chance immense, ce sont des souvenirs à jamais gravés, mais si demain, on me dit 'tu te réveilles et c'est les jeux olympiques" je suis prêt"

Entraînement avec le numéro 1 mondial

Démis de ses fonctions de coach des sabreurs français en mai 2023, à 14 mois des JO, Vincent Anstett est emmené avec lui plusieurs sabreurs. Deux des trois meilleurs tireurs français, dont Sébastien Patrice, ont quitté l'Insep pour le suivre.

L'escrimeur strasbourgeois est devenu l'entraîneur officiel de l'équipe d'Egypte. C'est avec lui que le Marseillais peaufine ses touches pour Paris. "C'est un travail gagnant-gagnant, tous les athlètes ont progressé au classement mondial, on a aujourd'hui six athlètes dans les 27 premiers au classement mondial, trois Français, trois Egyptiens, donc on travaille vraiment en collaboration, sans arrière-pensée, le but, c'est d'amener tous les tireurs au meilleur niveau possible pour les jeux olympiques". 

Cette semaine à Aix, Sébastien Patrice croise avec des Egyptiens mais aussi des Allemands. Une bonne mise en situation pour les jeux. "Ça va être potentiellement mes adversaires, ce sont des nations qui ont des tireurs super forts, le numéro 1 mondial actuel est un Egyptien (NDLR : Zyad Elssisi), on s'est entraînés toute l'année avec lui et son équipe, c'est un plus."

"Je travaille énormément sur moi, parce que le jour des Jeux olympiques, ça va être moi contre moi-même", conclut le Marseillais. Les premières épreuves de sabre débuteront à Paris le 27 juillet. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité