Marseille : 20 ans requis pour les trois accusés dans la fusillade de l'opéra

L'avocate générale de la cour d'Assises d'Aix-en-Provence a requis hier 20 ans de réclusion contre les trois accusés dans l'affaire de la fusillade de l'opéra datant de septembre 2013.
Maître Alain Lhote, au centre, défend un accusé qui conteste sa participation à la fusillade
Maître Alain Lhote, au centre, défend un accusé qui conteste sa participation à la fusillade © Noémie Dahan/ France 3 Provence
Difficile de démeler qui a fait quoi le 1e septembre 2013 place de l'opéra à Marseille, lors de la fusillade à l'arme lourde qui avait fait trois blessés. Les trois jours de procès de cette semaine aux assises d'Aix-en-Provence, ont surtout permis  de mettre en lumière le côté futil et disproportionné de l'expédition punitive. Tout serai parti d'une insulte en boîte de nuit.  Humilié et décidé à se venger, Farid Houssine, 37 ans, habitant de la cité du Plan d'Aou dans les quartiers nord de Marseille serai revenu lourdement armé et accompagné. 

20 ans de réclusion


Etait-il accompagné des deux autres accusés? Eux, le nient farouchement. Pour l'avocate générale, la dangerosité  de ces persoones est à prendre en compte, elle a requis 20 ans de réclusion pour les trois accusés. 
Aujourd'hui aux assises, c'est au tour de la défense de plaider, le verdict est attendu dans l'après midi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société