Un véhicule des sapeurs-pompiers dérobé lors d'une intervention à Aix-en-Provence

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean Poustis

Les sapeurs-pompiers du service départemental d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône (SDIS 13) ont été victimes d'un vol de véhicule dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 août à Aix-en-Provence. L'incident s'est déroulé au cours d'une intervention.

Au cours d'une intervention auprès d’un homme de 80 ans en arrêt-cardiorespiratoire à Aix-en-Provence, les sapeurs-pompiers du service départemental d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône ont été victimes d'un vol de véhicule dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 août.

"Tandis que nous mettions tout en oeuvre pour réanimer la personne âgée, nous avons été alertés que notre véhicule de secours étant en train d’être dérobé", indiquent les sapeurs-pompiers du centre de secours d’Aix-La-Chevalière.

La victime finalement décédée

Malgré cela, ils ont mis tous mis en oeuvre pour secourir leur victime, qui malheureusement est décédée sur les lieux, dans le quartier du Jas-de-Bouffan.Après avoir terminé leur intervention, les sapeurs-pompiers, "stupéfaits par la situation", ont découvert leur véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV), 20 mètres plus loin, bloqué entre un mur et une voiture, avec un côté arraché. Face à cette situation, les sapeurs-pompiers ont réagi dans un communiqué : 

il est inconcevable de mettre en péril l’intervention des secours qui mettent tout en oeuvre pour sauver les victimes pour lesquelles ils ont été appelés. Dans cette situation, s’il avait fallu transporter de toute urgence la victime vers le centre hospitalier le plus proche, cela aurait été impossible dans de telles circonstances. Cela aurait nettement aggravé l’état de santé de celle-ci.

Des incivilités de plus en plus fréquentes

Aujourd'hui avec des incivilités de plus en plus fréquentes, les sapeurs-pompiers ont des difficultés "à intervenir dans de bonnes conditions et à prodiguer les meilleurs soins aux blessés lorsqu’ils deviennent eux aussi des victimes".



Dans cette affaire, une plainte a été déposée pour retrouver les responsables.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité