Feria d'Arles : le corral avant l'arène

Avant le combat, le repos du guerrier pour ses taureaux. / © @France3 Provence-Alpes.
Avant le combat, le repos du guerrier pour ses taureaux. / © @France3 Provence-Alpes.

A quelques jours de se retrouver face au torero dans l'arène d'Arles, les taureaux ont droit au repos du guerrier. Le corral est un bâtiment spécialement aménagé où les bêtes sont amenés avant les courses. Repos et tranquillité... pas tout à fait car les passionnés peuvent aller les admirer de près.

Par Matthias Julliand

C'est un rendez-vous que les amateurs de corridas ne ratent pas. Avant l'effervescence de la feria, ils se rendent au corral. C'est là que les taureaux sont conduits dans les jours qui précèdent les corridas.

En famille, entre passionnés, on vient voir les taureaux, découvrir ces bêtes qui dans quelques jours feront face dans l'arène au torrero. Ils sont là à quelques mètres, derrière le mur... tranquilles, profitant du repos du guerrier avant le combat ultime. 

En règle générale, les corrals (corrales en espagnol) sont attenants aux arènes. Mais ce n'est pas obligatoire. A Arles, par exemple, ils se trouvent à l'extérieur de la ville et les taureaux sont amenés au toril par camion.

Plusieurs centaines de personnes devraient venir les admirer d'ici à la fin de la semaine. La feria d'Arles 2018 a lieu du 30 mars au 2 avril.

Le reportage d'Hélène Bouyé et Olivier Ducros :

Feria d'Arles : le corral avant l'arène



Sur le même sujet

André Capel (83)

Les + Lus