Le festival des Suds prend ses quartiers à Arles

Publié le Mis à jour le

Pendant une semaine la cité arlésienne vit au rythme des Suds : le festival de toutes les musiques du monde

Concerts, stages, rencontres, Arles se transforme pendant 7 jours en Tour de Babel musicale et festive pour le 23ème festival des Suds. Cette année, les Suds se penchent sur la mémoire des peuples : mémoires de la colonisation, des migrations forcées, de l'exil, autant de cicatrices, d'histoires que la musique transcende. A côté des 60 stages proposés au public, des artistes du monde entier se produisent sur différentes scènes de la ville. Artistes de renom : Angelique Kidjo, Gilberto Gil, Tony Gatlif, Roberto Fonseca ou artistes des cinq continents tous unis par la musique. A la manière du festival Gnaoua d'Essaouira au Maroc, les Suds proposent des cartes blanches à des duos de musiciens comme Piers Faccini et Jasser Haj Youssef, ou Xylouris White et Grégory Dargent. Autre rendez-vous important, trois journées consacrées à l'action culturelle. Le théâtre antique est un des lieux emblématiques des Suds tout comme l'Atelier des Forges et la cour de l'Archevêché où se produiront les musiciens.