• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Le mollet de Neptune repêché dans les eaux du Rhône

Les fouilles menées depuis cet été à Arles ont permis de mettre au jour des vestiges exceptionnels.Avec son équipe,  Luc Long, découvreur du buste de César, vient de remonter du Rhône une des pièces manquantes d'une statue très connue dans la région, celle du Dieu Neptune.

Par Annie Vergnenegre

Les archéolgoues arlésiens viennent de découvrir une pièce majeure qui manquait à leur puzzle. Le mollet gauche de Neptune. Il dormait dans le lit du Rhône, par 15 mètres de fonds, depuis 18 siècles. Ce fragment de statue en marbre du mont Pantélique en Grèce vient compléter la statue d'un 1,80 m découverte dans les eaux du Rhône.
La statue de Neptune est datée de la première décennie du IIIe siècle après JC. / © Maxppp
La statue de Neptune est datée de la première décennie du IIIe siècle après JC. / © Maxppp
Ce fragment est un cadeau du ciel pour Luc Long, le conservateur en chef du patrimoine de la DRASSM :

 Je suis à peu près persuadé que c'est la jambe qui nous manquait de cette grande statue découverte à côté de César en 2007."


Cela restait bien sûr à confirmer. Pour cela, les archéologues ont utilisé les dernières technologies 3 D.
Au total lors de ces fouilles, ce sont 2500 éléments qui ont refait surface, des céramiques, pièces de monnaie, ossements, et morceaux de bois. Ils vont tous être répertorier. Les conditions exceptionnelles de visibilité sous l'eau, exceptionnelles cette année, ont permis aux plongeurs archéologues de mettre au jour des vestiges antiques plus importants comme les traces d'un pont de bateau.

Reportage de Jérémie Hessas et Francis Di Cesare : 
Le mollet de Neptune

 

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus