Le succès des locations Airbnb à Arles inquiète les professionnels du secteur

Publié le Mis à jour le

Destination touristique à succès, Arles s'affiche en bonne place sur les plateformes de locations entre particuliers comme Airbnb. Certains souhaiteraient réduire le nombre de nuitées maximum autorisées, une mesure défendue par la ville de Paris. 

Airbnb, principale plateforme de locations entre particuliers sur internet, remporte un énorme succès à Arles. Les annonces se bousculent. Cette année, plus de 1000 propriétaires se sont déclarés loueurs saisonniers auprès de la mairie.

Cette réussite a son revers. Les professionnels du secteur s'inquiétent de faire les frais d'un tel engouement de la part des voyageurs.

Réduire à moins de 120 nuitées


A Paris, Ian Brossart, adjoint au maire chargé du logement souhaite réduire le nombre de nuitées autorisées, qui est actuellement de 120 jours. Pour éviter que derrière des amateurs de la location ne dissimulent en fait des professionnels. La mairie de Paris a proposéau gouvernement que les municipalités puissent elles-mêmes fixer le nombre de nuitées maximum. Une idée qui fait son chemin.  

Reportage de Hélène Bouyé et Melior Mouamma :
durée de la vidéo: 01 min 53
Le succès d'Airbnb à Arles inquiète