Une association des Bouches-du-Rhône au chevet des chiens errants de l'île de la Réunion

Archives. Sur l'île de la Réunion, plus de 42.000 chiens sont considérés comme errants. / © Jacky SCHOENTGEN / MaxPPP
Archives. Sur l'île de la Réunion, plus de 42.000 chiens sont considérés comme errants. / © Jacky SCHOENTGEN / MaxPPP

"4 pat' pour 2 mains", une association installée dans les Bouches-du-Rhône se bat depuis quatre ans pour la cause animale… à la Réunion. L'île compte plus de 42.000 chiens errants. Voués à l'euthanasie, certains sont sauvés et proposés à l'adoption sur le continent.

Par M. Fray, GB

Ce jour-là, sur le tarmac pluvieux de l'aéroport de Marignane, une dizaine de chiens en provenance de la Réunion, achèvent un périple de 9.000 kilomètres. Un vol de dix heures, point de départ d'une nouvelle vie.

Impatiente, toute prête à les récupérer, Françoise Bourgue ne cache pas son émotion. "A chaque fois, c'est toujours aussi émouvant de pouvoir sauver des chiens".

Devant la présidente de l'association "4 Pat' pour 2 mains" et d'adoptants venus pour l'occasion, jappements et grognements s'échappent des cages fraichement débarquées. Et à peine le sol provençal touché, trois d'entre eux ont déjà trouvé un maître ou une maîtresse.

"On habite à Carry-Le-Rouet, on a une maison avec un grand jardin, je pense qu'il y sera bien", témoigne une adoptante, un jeune chien dans les bras déjà choyé sous une couverture rouge.

Ces adoptants ont repéré leur chien via les réseaux sociaux de l'association. "C'est ma femme qui les a choisis avec mes filles", explique un nouveau maître. "Je sais que ce sont des chiens qui sont mal traités là-bas, je préfère donc les récupérer ici, que d'aller en acheter dans une animalerie".
Une dizaine de chiens en provenance de la Réunion, achèvent un périple de 9.000 km à Marignane (Bouches-du-Rhône) avant d'être adoptés. / © 4 Pat' pour 2 mains
Une dizaine de chiens en provenance de la Réunion, achèvent un périple de 9.000 km à Marignane (Bouches-du-Rhône) avant d'être adoptés. / © 4 Pat' pour 2 mains

42.100 chiens errants à la Réunion

Comme ces chiens, ils sont plus de 42.000 à errer sur l'île de la Réunion, un territoire de 2.512 km2, deux fois plus petit que le département des Bouches-du-Rhône. Des chiens sans propriétaires qui divaguent dans les rues, se nourrissent au grès des poubelles rencontrées et de la pitié des 866.000 habitants de l'île.

Un casse-tête administratif dans l'île et un vrai problème sanitaire pour les autorités. Les refuges sont saturés, les fourrières obligées d'euthanasier les chiens

73.000 chiens seraient ainsi errants et divagants à La Réunion, selon une étude communiquée par la préfecture. 30.900 sont considérés comme divagants, c'est-à-dire que leur propriétaire est identifié, mais les animaux errent sur la voie publique. 42.100 autres sont en revanche errants, sans propriétaire identifié. 
Et cette errance à un prix. En 2018, la seule communauté intercommunale du nord de La Réunion a consacré 706.504 euros pour traiter "les affaires animales", selon le Quotidien de la Réunion. Un budget principalement dédié à la capture de chiens et de chats errants, soit près de 3.000 animaux, seulement.  

Comme d'autres associations locales, l'association "4 pat' pour 2 mains" s'est saisie du problème. Installée à Trets, une petite commune des Bouches-du-Rhône, ses bénévoles viennent en aide à ces canidés. Ils les rapatrient en métropole et les proposent à l'adoption.    

600 chiens ont ainsi été pris en charge depuis quatre ans. "Ces chiens auraient été euthanasiés, c'est pour cela que l'on essaye d'en sauver un maximum", indique Françoise Bourgue.

Un budget de 500 à 1.500 euros par chien

Direction Cabriès, à une quinzaine de kilomètres de l'aéroport de Marignane, où se trouve l'un des refuges partenaires de l'association. Ici plusieurs boxes sont réservés aux chiens réunionnais, une deuxième étape dans leur nouvelle vie, mais l'errance c'est belle et bien finie.

"On pourra tous les faire adopter, car ici dans le refuge, on a des gens spécialisés pour l'éducation des chiens", explique Danièle Chaix, responsable du refuge de Cabriès. "On va les contrôler, regarder comment ils se comportent pendant quelques jours et on va les faire adopter en fonction de leur caractère".

FRET du 10/01 a La SPA - Refuge des chiens en liberté Michèle Dottore - Aix en Provence Arrivage et installation de...

Publiée par 4 Pat' pour 2 mains sur Mardi 14 janvier 2020
L'association "4 Pat' pour 2 mains" fonctionne avec des cagnottes pour financer les voyages et les soins. "Tous les chiens qui arrivent en métropole sont stérilisés, vaccinés et testés aux maladies tropicales", précise Nicole Coffano, bénévole.

A minima, le rapatriement d'un chien coûte ainsi 500 euros à l'association. Et l'addition peut vite grimper, jusqu'à 1.500 euros si l'animal nécessite des soins.

Un coût largement justifié pour la responsable du refuge de Cabriès. "Ces chiens, ils ont été tellement mal lotis à la Réunion, qu'ils sont tous adorables, ils donnent beaucoup, plus que tous les autres".

(Re)voir le reportage Au secours des chiens errants de la Réunion
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus