Bouches-du-Rhône : 2000 doses de vaccins cherchent preneurs au centre de vaccination de Coudoux

Publié le
Écrit par Annie Vergnenegre .

Dans le grand centre de vaccination de Coudoux réaménagé, les pompiers des Bouches-du-Rhône attendent les volontaires à la vaccination. 2.000 créneaux sont encore disponibles cette semaine pour recevoir les vaccins Pfizer et Moderna.

Depuis la mi-mars, les pompiers des Bouches-du-Rhône vaccinent à tour de bras à Coudoux. Dans ce gymnase reconverti en vaccinodrome permanent, le rythme de croisière est désormais de 2.000 vaccinés par jour.

"On ouvre les créneaux en fonction des doses que l'on reçoit chaque semaine", précise le capitaine Stéphane Guyot. Les rendez-vous partent généralement comme des petits pains, mais avec le long week-end de Pentecôte, les volontaires sont un peu moins nombreux.

Pour cette semaine, 2.000 créneaux sont encore disponibles. 300 pour mercredi, 800 jeudi et 800 vendredi. Tout est complet samedi.

Les créneaux disponibles pour le lendemain sont considérés comme des "restes de dose" et sont donc ouverts au plus de 18 ans, sans condition, souligne le capitaine Guyot.

Un centre ouvert 6 jours sur 7

L'espace a été réaménagé ces derniers jours pour pousser la capacité à 2.500 vaccins/jour. Les 12 box en ligne permettent de vacciner autant de personnes en même temps. 

Pompiers, médecins libéraux, réservistes de la sécurité civile... au total une centaine de personnes fait tourner le centre de vaccination de Coudoux six jours sur sept.

Deux vaccins sont proposés, Pfizer et Moderna. "Il y a moins de demandes pour le Moderna, mais ces deux vaccins utilisent la même technologie de l'ARN messager," rappelle le capitaine Stéphane Guyot. Les rendez-vous doivent se faire sur la plateforme en ligne Doctolib

La campagne de vaccination continue de monter en puissance. Depuis le lundi de Pentecôte, les doses sont accessibles à une nouvelle catégorie de professions considérées comme plus exposées au virus, et la vaccination sera élargie à toute la population majeure à partir du 31 mai.

Au niveau régional, la couverture vaccinale progresse à grands pas. Selon les derniers chiffres de l'ARS Paca, au 16 mai, 32 % de la population de Paca a reçu au moins une première injection (31 % en France). 17 % ont été entièrement vaccinés contre 14 % au niveau national.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité