Une affiche pour le dépistage du cancer du sein jugée sexiste

Créée par l'association ARCADES, le message et le dessin de cette affiche incitant les femmes à se faire dépister, soulèvent une vague d'indignation. / © Capture Twitter
Créée par l'association ARCADES, le message et le dessin de cette affiche incitant les femmes à se faire dépister, soulèvent une vague d'indignation. / © Capture Twitter

Dénoncée comme sexiste par des internautes, une affiche de campagne pour le dépistage du cancer du sein diffusée dans les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes fait polémique sur internet.

Par Marie Bail

Le mois d'octobre, "mois rose", est la période durant laquelle les affiches de campagne pour le dépistage du cancer du sein se multiplient. Celle diffusée dans les Bouches-du-Rhône a été beaucoup partagée en raison du dessin jugé sexiste.

Reportage à Nice :


Une internaute a été la première à dénoncer l'affiche dans un tweet, interpellant directement la communication du département des Bouches-du-Rhône. 


Son tweet a été partagé plusieurs milliers de fois, depuis supprimé. Les "twittos" sont scandalisés par la sexualisation de la femme représentée sur l'affiche. On la voit dans une pose séductrice, tenant son soutien-gorge négligemment. Surtout, son interpellation au médecin "Déjà fini docteur?" scandalise les internautes. Ils y voient une invitation à la drague alors qu'il s'agit d'une consultation médicale "loin d'être agréable", rapelle une utilisatrice. 
 

Enfin, la femme sur l'affiche est jeune alors que "près 80% des cancers du sein se développent après 50 ans. L’âge est le 1er facteur de risque de développer un #cancer du sein." , comme l'indique un tweet de l'Institut du cancer. Elle n'est donc pas représentative de la cible des dépistages. 

Sur le réseau social, le département des Bouches-du-Rhône a répondu: "Bien que ce ne soit pas l'un de nos campagnes, il faut avouer qu'elle fait parler du dépistage, et ça, c'est plutôt positif !", s'est félicité le compte. Un message qui n'a pas du tout plu aux internautes, notamment à l'auteure du tweet d'origine. Elle juge "puéril" l'échange avec le community manager du compte.
 

Incompréhension de l'association


De son côté l'association SOS Cancer du sein répond dans un communiqué que ce visuel est "utilisé depuis 2014" et qu'il s'agit "d'une illustration humoristique". Barbara Prot, dans un e-mail adressé aujourd'hui à la rédaction précise son état de sidération : "Voir tout cela critiqué [notre travail], détruit juste par ce qu’une personne a joué la provocatrice et n'a pas voulu comprendre l'humour de second degré de l’affiche est très difficile à accepter pour tous les bénévoles engagées dans l'association". 

Stupéfaction du côté de l'association quant aux critiques, elle a voulu utiliser le second degré pour "dédramatiser" cet examen "encore mal vécu". "L’expression « Déjà fini Docteur » illustre bien qu’il est certes inconfortable mais néamoins supportable et rapide. N’oublions pas que la mammographie sauve des vies … et des seins tous les ans.", précise le communiqué.

L'association s'interroge enfin sur le caractère sexiste de son visuel car il a été "créé par une femme à la demande du conseil d’administration de l’association lui-même composé de femmes ayant déjà réalisé à plusieurs reprises des examens de mammographie, toutes touchées par le cancer du sein, ses traitements et pour certaines sa reconstruction. Ces femmes, toutes bénévoles sont des battantes, qui ont lutté et luttent encore contre la maladie et qui veulent transmettre leur énergie, leur joie de vivre et leur humour aux autres femmes".

A lire aussi

Sur le même sujet

collecte de jouets

Près de chez vous

Les + Lus