Boues rouges : L'usine Altéo menacée de fermeture

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Civallero .

A Gardanne, cette usine d'alumines qui a rejeté des déchets solides, les boues rouges, en Méditerranée pendant des dizaines d'années pourrait fermer ses portes dès le 1er janvier 2016 . L'usine souhaite obtenir une reconduction d'autorisation et déclare ne rejeter plus que de l'eau filtrée

En début de semaine la ministre de l'environnement Ségolène Royal a déclaré sur France Inter :

Tous les jours j'ai des combats difficiles à mener, contre toutes les formes de lobby. Actuellement, je lutte pour arrêter le rejet des boues rouges en Méditerranée, contre une entreprise qui a eu vingt ans d'autorisation de polluer, et aujourd'hui on me demande de reconduire cette autorisation, je dis non.



Une déclaration qui inquiète la direction de l'usine Alteo mais aussi les 700 personnes qui travaillent directement ou indirectement pour cette entreprise basée à Gardanne dans les Bouches-du-Rhône:



Reportage de Robert Papin et Marie Chambrial

Interviews : Jean-Paul Leredde Directeur de l'usine Altéo itw réalisée le 12 septembre 2015,  François-Michel Lambert député UDE et de Claude Jorda conseiller départemental PCF

Alteo a rejeté des éléments solides , les boues rouges en méditerranée depuis des dizaines d'années, aujourd'hui elle souhaite obtenir une reconduction d'autorisation et affirme ne rejeter plus que des éléments liquides . La ministre ségolène royal semble ne pas vouloir accorder cette nouvelle autorisation






Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité