Arles a sa nouvelle reine

Camille Hoteman vient d'être élue ce samedi 12 juin reine d’Arles. Elle sera l'ambassadrice culturelle de la provence et du pays d'Arles pendant 3 ans.

Camille Hoteman élue  24°reine d'Arles
Camille Hoteman élue 24°reine d'Arles © Frédéric Soulié FTVC

Pople d‘Arle, veici ta reino !

Traduction : "Peuple d'Arles, voici ta Reine !" Et c'est Camille Hoteman, élue nouvelle reine.
C’est par cette phrase rituelle en provençal que le maire Patrick De Carolis a annoncé au balcon de la mairie le nom de la XXIV° reine d’Arles. Elle sera la nouvelle ambassadrice culturelle de la ville et du pays d’Arles  pour les 3 ans à venir. Agée de 23 ans, cette étudiante en double master, métier de l’enseignement et sciences du langage, a la passion du pays d’Arles chevillée au corps et au cœur.

Camille Hoteman en costume vert salue la foule au balcon de la mairie accompagnée des demoiselles d'honneur
Camille Hoteman en costume vert salue la foule au balcon de la mairie accompagnée des demoiselles d'honneur © Frédéric Soulié FTV

Elue par un jury de spécialistes présidé par Mgr Desplanches, majoral du Félibrige sur ses connaissances dans le costume traditionnel à travers les époques, la langue provençale et la littérature régionale, les us et coutumes du monde de la bouvine (les manades élevages de taureaux et chevaux Camargue ) et des fêtes traditionnelles. Elle doit être aussi une véritable guide touristique des monuments antiques. Ambassadrice culturelle elle va accueillir les nombreux hôtes de prestige du pays d’Arles et participer en costume et parfois à cheval à tous les évènements festifs, culturels et économiques du pays d’Arles.

Capable de présenter en plusieurs langues aussi bien la gastronomie locale que les enjeux agricoles et la vie des gardians elle succède à Naïs Lesbros. Camille Hoteman de Saint-Martin-de-Crau sera accompagnée dans ses fonctions symboliques par ses demoiselles d’honneur, Manon Alexandre, Marie Cholvy, Clémence Fabre, Amandine Valérian et Pauline Valette.

Dans une élection retardée depuis plus d’un an, reportée 3 fois et adaptée à la crise sanitaire, devant un public assis de seulement 937 personnes patientant sous le balcon de la mairie.

Organisée par les bénévoles de « Festiv’Arles, maintenance et traditions » le comité des fêtes de la ville, c’est une tradition bien ancrée dans la vie culturelle arlésienne et provençale depuis 1930, année du centenaire de la naissance de Frédéric Mistral, Prix Nobel de littérature en 1904.

Un moment d’émotion aussi pour le maire Patrick de Carolis qui n’a pas manqué de rappeler que sa mère et sa grand-mère portaient avec fierté le costume d’Arles. Sa mère Lucette Mounier avait même été élue reine des provinces de France, mais n’avait pu se présenter à l’élection de la reine d’Arles étant jeune mariée.

Camille Hoteman prendra officiellement ses fonctions en grand costume d’arlésienne blanc lors de la fête du costume le 4 juillet au théâtre antique d’Arles.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition culture provence nature parcs et régions naturelles