• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Fuveau : tout plaquer et partir en famille en voyage au bout du monde

© Les boulegueurs
© Les boulegueurs

"Et si on partait en voyage ?" Une phrase a priori banale, mais pas dans cette famille. Le voyage en question sera lointain et long. Avant de silloner l'Amérique du sud en camping-car, il faut vendre la maison, les meubles, démissionner, expliquer aux enfants et puis... rêver.

Par Nathalie Deumier

Ils sont cinq : Marine (la mère, 32 ans), Julien (le père, 33 ans), Louna (la fille aînée, 6 ans) Alice, (la fille cadette, 3 ans) et Paul (le frère de Marine, 19 ans.) Tout ce petit monde a choisi un pseudo "Les boulegueurs" et prépare activement un long voyage, très loin, en Amérique du Sud.

Ils ont cru qu'ils allaient se poser

Un an auparavant, le couple achetait une maison à Fuveau, avec cette belle promesse "On va se poser". Mais le naturel revient alors au galop. Le couple aime voyager et en revenant de République Dominicaine fin avril, ils se rendent à l'évidence "Se poser, c'est pas pour nous".  
 
© Les boulegueurs
© Les boulegueurs
Il existe peut-être deux catégories de personnes dans ce monde : celles qui parlent et celles qui agissent. Visiblement, Marine et Julien font partie de la deuxième catégorie. 

Préparer un voyage au bout du monde

C'est simple, il suffit de vendre la maison, les meubles, vivre dans un logement transformé en chantier, démissionner (pour Julien), faire une demande de disponibilité (pour Marine), acheter un camping-car, créer un blog, chercher des sponsors, contacter les compagnies maritimes pour trouver les meilleurs tarifs de voyage. Juste deux-trois démarches.

Il faut aussi en parler aux familles, qui se sont montrées compréhensives, une fois passé le choc de la nouvelle. 
© Les Boulegueurs
© Les Boulegueurs

Marine est cadre dans le social, la protection de l'enfance. Elle dit que son travail n'est pas gai tous les jours. Et puis elle s'occupe d'enfants au travail et ne voit pas les siens grandir.

Ses deux filles suivront des cours par correspondance et passeront du temps avec leurs parents. Elles apprendront le partage, l'échange, l'enfance sans les jouets à outrance, une vie différente.

Pour les enfants, le projet est encore flou

Louna et Alice sont partantes. Elles ont hâte de voir les animaux. Pourtant, le projet n'est pas toujours concret pour elles. La famille a donc fait un tour au salon du camping-car de Martigues pour découvrir le genre de leur future demeure.

La première destination pourrait être la Guyane ou le Panama. Ensuite... le voyage n'est pas écrit. Le départ devrait avoir lieu en janvier 2020. L'itinéraire, la durée du séjour dans chaque pays, la scolarisation des filles, la date de retour, à condition qu'ils reviennent un jour... tout est ouvert.  

Pour suivre la famille (virtuellement) :
Le blog
La page Facebook
Le compte Instagram
 

Sur le même sujet

Marseille : le défi de Monte Cristo

Les + Lus