• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Affaire Benalla : les réactions de Jean-Luc Mélenchon, Valérie Boyer, Saïd Ahamada et Anne-Laurence Petel

Alexandre Benalla aux côtés d'Emmanuel Macron lors d'un déplacement du candidat à la présidentielle Marseille en novembre 2016. / © France 3 Provence Alpes
Alexandre Benalla aux côtés d'Emmanuel Macron lors d'un déplacement du candidat à la présidentielle Marseille en novembre 2016. / © France 3 Provence Alpes

Alors que le ministre de l’intérieur Gérard Collomb s'explique ce lundi matin devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur l'affaire Benalla, les réactions se multiplient dans la classe politique, à droite comme à gauche.

Par AV

"C’est du niveau du Watergate", avait déclaré Jean-Luc Mélenchon samedi dans le Monde pour qualifier l'affaire autour du "Monsieur Sécurité" de l'Elysée, licencié après des violences le 1er mai. Alors que ce lundi, le ministre de l'Intérieur s'explique devant la commission d'enquête de l'Assemblée, le leader de la France Insoumise est persuadé que Gérard Collomb ne pourra faire autrement que de démissionner. "Le ministre de l'Intérieur est déjà disqualifié. Il a menti et beaucoup ! Plus aucun policier ne peut croire en sa parole. Bien sûr qu'il va démissionner et il ne sera pas le seul", a été affirmé. 
 

Appel à témoignages


Jean-Luc Mélenchon mène par ailleurs son enquête et lance un appel à témoins sur les réseaux sociaux pour collecter d'autres preuves à charge lors de la marche organisée le 28 mars en hommage à Mireille Knoll. Le leader de FI avait été contraint de quitter les lieux sous escorte policière.

"Appel à témoignages. Besoin de photos des rangs de nos agresseurs qui nous encerclaient dans la marche Mireille Knoll. Présence certaine de Mizerski, mais Benalla ?" interroge le député de la France Insoumise, 

La droite, comme la gauche, dénonce un "Watergate" à la française. Sous le hashtag #BenallaGate, Valérie Boyer tweete largement sur l'affaire.

"Offensive Macron qui -se défausse - joue les victimes ("je n’étais pas au courant") -  préfère donner des éléments de langage à ses députés godillots qui se sont déployés sur toutes les ondes ce matin - communique avec l’AFP plutôt qu’avec les Français".
Du côté de LaREM, les élus de la région se font discrets sur le sujet.  
"Il y a une enquête judiciaire, une enquête parlementaire et une enquête administrative sur l’Affaire Benalla. Ces enquêtes iront très vite. Personne n’a la totalité de l’histoire pour s’exprimer. Nous ne sommes que sur du conditionnel depuis le début" 
a déclaré le député LaREM de Marseille dans un tweet reprenant ses propos au micro de France Bleu Provence.

Réactions politiques recueillies après l'audition de Gérard Collomb devant la commission d'enquête : 
Intervenants : Valérie Boyer (LR), Jean-Luc Mélenchon (FI), Anne-Laurence Petel (LREM)

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview du colonel Jacques Baudot, SDIS 83

Les + Lus