• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Dominique Tian, 1er adjoint au maire de Marseille, condamné à un an de prison avec sursis

Dominique Tian a décidé de faire appel. / © AFP.
Dominique Tian a décidé de faire appel. / © AFP.

Poursuivi pour "blanchiment de fraude fiscale", Dominique Tian, actuel 1er adjoint de la ville de Marseille, est condamné à douze mois de prison avec sursis, 1,45 million d'euros d'amende et trois ans d'inéligibilité. Le jugement a été rendu vendredi par le tribunal correctionnel de Paris.

Par Matthias Julliand

Un an de prison avec sursis, 1,450 million d'euros d'amende et trois ans d'inéligibilité: l'ex-député (LR) et actuel premier adjoint au maire de Marseille Dominique Tian a été sévèrement condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Paris pour "déclaration mensongère de patrimoine" et "blanchiment de fraude fiscale".

Les faits commis sont d'une particulière gravité


a souligné la présidente Dominique de Perthuis en dénonçant "une violation de la loi et de l'égalité devant l'impôt" par "un élu de la République" dont le comportement se devait d'être "exemplaire".

Une condamnation proche des réquisitions

Le procès avait eu lieu le 1er décembre dernier. Le parquet avait requis un an avec sursis, 300.000 euros d'amende, et cinq ans d'inéligibilité.

Interrogé par l'AFP, Dominique Tian, qui se considère comme un candidat potentiel à la succession de Jean-Claude Gaudin à la mairie de Marseille, a indiqué qu'il allait faire appel du jugement. "C'est une décision stupéfiante pour quelqu'un qui, de lui-même, a porté connaissance de sa situation à l'administration fiscale et à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). C'est un très mauvais signal donné à ceux qui voudront régulariser leur situation fiscale" a-t-il précisé.

Dominique Tian fait appel de "cette décision absurde"

Le premier adjoint au maire de Marseille a aussitôt annoncé qu'il faisait appel de ce qu'il qualifie de "décision absurde". Un jugement qui dit-il le "laisse stupéfait". Il ajoute dans un communiqué : "la décision d’aujourd’hui, qui multiplie par 5 l’amende requise par le Procureur, est proprement stupéfiante, c’est du jamais vu !".

Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus