Arménie : le drapeau arménien flotte sur l'hôtel de ville de Marseille en soutien au pays en guerre contre l'Azerbaïdjan

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pauline Guigou .

A la demande du réalisateur Robert Guédiguian, la mairie de Marseille a hissé lundi le drapeau arménien au balcon de l'hôtel de ville. Un geste de solidarité pour protester contre l'agression de l’Azerbaïdjan.

Côte à côte, Benoit Payan et Robert Guédiguian ont unis leurs efforts pour mettre la mairie de Marseille aux couleurs de l'Arménie. 

Dressé aux côtés du drapeau ukrainien, l'étendard arménien flotte désormais au balcon de l'hôtel de ville. 

Il aura fallu que quelques sms entre les deux hommes pour qu'une cérémonie officielle soit organisée lundi soir, signe d'un engagement fort de la ville envers la communauté arménienne. 

S'attaquer à l'Arménie, c'est s'attaquer à Marseille. S'attaquer à l'Arménie, c'est s'attaquer aux 80.000 Arméniens qui vivent ici

Benoît Payan, maire de Marseille

"Tous les jours, dans le silence le plus absolu de la communauté internationale, des centaines d’obus  tombent sur l'Arménie. Au moment où l'on parle, il y a des centaines de morts du coté des Arméniens", s'indigne Benoît Payan, au micro de Mariella Coste et Nicolas Chaix-Bryan.

Le maire de Marseille en appelle à la solidarité de son pays : "il faut que les 36.000 maires de France lèvent le drapeau, interpellent les députés, les sénateurs, il faut parler au Président. On ne peut pas laisser ce pays mourir en silence", conclut-il. 

Robert Guédiguian en appelle à la diaspora arménienne

Il y a quelques semaines, le réalisateur marseillais et arménien lançait une vaste collecte auprès de la communauté arménienne de France, pour soutenir ce pays "menacé de disparition". 

"Un impôt" de solidarité, qui serait versé par les 600.000 Arméniens de France, à hauteur de 10 euros par mois : "les identités se juxtapose, si je paie l'impôt en France, je peux payer en Arménie. 10 euros par mois, sur les 3 ou 4 millions d'arméniens dans le monde, cela permettrait de lever des sommes considérables pour aider l'Arménie à survivre", explique-t-il. 

Depuis quelques semaines, les attaques de l'Azerbaïdjan envers l'Arménie se sont intensifiées. Human Rights Watch dénonce même un "crime de guerre odieux" après avoir analysé une vidéo montrant l’exécution de militaires arméniens capturés en septembre.

L'Arménie est un petit pays qui n’offre aucun intérêt économique. Si c'est une question de principe, il faut intervenir en Arménie comme on intervient en Ukraine. Sinon, il s'agit d'enjeux économiques. Et ce serait très triste pour l’humanité.

Robert Guédiguian, cinéaste

Une situation, que Robert Guédiguian compare à l'invasion russe en Ukraine : "ce sont les anciennes frontières de l'Union Soviétique qui ne sont pas reconnues. Une fois c'est par la Russie, et là c'est l'Azerbaïdjan", s'indigne-t-il. 

Ce dimanche une course de la Mémoire est organisée sur la Corniche de Marseille. Les participants porteront le message "Sauvons l'Arménie". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité