Attaque du Hamas contre Israël : ce que l’on sait sur le Marseillais kidnappé lors d’un festival

Un franco-israélien de 25 ans qui se trouvait dans une rave party prise d’assaut par le Hamas au sud d’Israël ferait partie de la centaine d’otages capturés lors du festival. Il est originaire de Marseille.

Lors de l'attaque du Hamas contre Israël de samedi 7 octobre, le groupe palestinien a pris d'assaut une rave party aux abords du kibboutz de Reim dans le sud du pays. Plus de 200 personnes ont été retrouvées mortes et des dizaines de participants ont été pris en otage. Parmi eux, un jeune homme de 25 ans originaire de Marseille. Sa famille avait quitté la ville pour Israël, il y a une vingtaine d'années, parce qu’elle ne se sentait plus en sécurité dans la cité phocéenne. 

Un natif de Marseille parmi les otages

Il a fallu quelques jours pour en avoir confirmation : l’un des festivaliers pris en otage par le Hamas en Israël est originaire de Marseille. C’est un membre de sa famille, Guy Laick, qui l’a confirmé ce lundi à France 3 Provence-Alpes. Le jeune homme était âgé de 25 ans. Sa famille avait quitté Marseille pour Israël il y a “une vingtaine d’années”, à la suite d’“événements douloureux”.Ils avaient quitté Marseille parce qu’ils avaient le sentiment que leur sécurité n’était plus assurée”, témoigne Guy Laick sur France Bleu.

Ce lundi, il a réussi à joindre le père du jeune homme au téléphone, son cousin germain : “on ne sait pas ce qui est advenu de lui. Je vous laisse mesurer l’angoisse des parents qui n’ont aucune informations à son sujet”.

Au sujet de ce jeune homme, le Consistoire Israélite de Marseille déclare recevoir des informations “au compte-goutte” et ne pas pouvoir communiquer à ce stade.

Au moins 260 morts lors d’un festival

Au moins 260 corps ont été retrouvés samedi 7 octobre sur le site d’un festival de musique organisé dans le Sud d’Israël, selon l’organisation caritative israélienne Zaka. Plusieurs vidéos montrent des festivaliers emmenés de force par le Hamas lors de l’attaque.

Au moins 100 personnes sont retenues en otage à la suite de ce festival de musique électronique. Le Nova Festival se tenait à quelques kilomètres de la frontière avec la bande de Gaza, dans une zone habituellement sécurisée par l'armée israélienne.

Une attaque coordonnée d’Israël par le Hamas

Samedi 7 octobre, le mouvement palestinien du Hamas a lancé une attaque coordonnée sur le territoire israélien, tuant et kidnappant des civils et des forces de sécurité. L’attaque dite du “Déluge d’Al-Aqsa” menée contre Israël à partir de la bande de Gaza, a fait au moins 700 morts et plus de 2 150 blessés côté israélien, selon un dernier bilan ce lundi.

Dimanche 8 octobre, le ministère des Affaires étrangères a annoncé dans un communiqué la mort d’une ressortissante française et la disparition de sept autres Français. Dans un communiqué, le Quai d'Orsay déclare chercher à "clarifier la situation de plusieurs ressortissants qui n'ont pu être localisés" et déclare être "en contact permanent avec leurs familles et en lien avec les autorités israéliennes".

Côté palestiniens, au moins 413 personnes sont mortes et 2.300 ont été blessées depuis le début de la réplique israélienne.