Blocage du port : escale imprévue pour 500 croisiéristes à Marignane

Près de 500 croisiéristes sont à Marignane attendant d'être acheminer à Marseille. / © Francis Fourmentraux
Près de 500 croisiéristes sont à Marignane attendant d'être acheminer à Marseille. / © Francis Fourmentraux

Près de 500 passagers du MSC Grandiosa ont été détournés à Marignane suite au blocage du port de Marseille. Ils ont terminé leur croisière à Toulon ce vendredi au lieu de Marseille. Problème : leurs véhicules sont sur le terminal du port.

Par Sidonie Canetto

Francis Fourmentraux ne décolère pas depuis ce matin et son débarquement à l'aéroport de Marignane.

Tout avait pourtant bien commencé. Avec sa petite famille, il vient de passer une semaine de croisière à bord du MSC Grandiosa.

Ces Varois de Six-Fours ont embarqué à Marseille, après avoir garé leur voiture sur le port.

La croisière s'est parfaitement effectuée jusqu'à hier soir, où la compagnie les prévient qu'ils vont devoir être déroutés. 

En effet, le terminal de croisière de Marseille est bloqué tout comme le reste du Port de Marseille.

"Ils nous ont indiqué que nous allions être débarqués à Toulon, puis que des navettes nous ramèneraient à Marseille, et que l'on devait faire un crochet par l'aéroport", indique ce passager.

Ce matin, ils accostent donc à Toulon et prennent place dans des bus direction Marseille.

La mauvaise surprise

Arrivés par bus à l'aéroport,  la compagnie indique aux 500 passagers que le voyage se termine là.

"Ils veulent nous faire descendre des bus, mais ils ne nous donnent pas de solutions pour rallier le port. Ils nous disent que peut-être des navettes vont venir chercher les chauffeurs et nous emmener récupérer notre voiture et que nous devrions revenir chercher femme, enfants et bagages nous-mêmes. Personne ne nous dit rien. C'est pas normal" raconte Francis, ce Varois excédé.

Incertitudes sur le port

MSC serait en conciliation avec les grévistes sur le port pour tenter d'obtenir un couloir pour permettre aux bus d'emmener les passagers récuperer leurs voitures.

"Nous n'avons aucune certitude sur le fait que les grévistes vont accéder à la demande de MSC", confie Francis.

Les navettes devraient être mises à disposition des passagers vers 13h30.
 

Sur le même sujet

Les + Lus