Ecole Saint-André-La Castellane : les enfants “en danger” en attendant les travaux de sécurisation

Une entrée de l'école primaire Saint-André-La-Castellane reste ouverte depuis l'arrêt des travaux de sécurisation. / © Mme Hamadi
Une entrée de l'école primaire Saint-André-La-Castellane reste ouverte depuis l'arrêt des travaux de sécurisation. / © Mme Hamadi

Suite aux multiples intrusions dans l'école primaire Saint-André-la-Castellane, les parents d'élèves avaient obtenu la réalisation de travaux de sécurisation. Les travaux ont bien débuté, mais le chantier serait abandonné et non sécurisé. Un danger pour les enfants.

Par Ludovic Moreau

Ce lundi matin, les parents d'élèves de l'école Saint-André-La-Castellane, dans le 16e arrondissement de Marseille, manifestent à nouveau devant l'entrée de l'établissement.

Avec le soutien des enseignants, ils ont bloqué l'entrée dans les salles de classe, il n'y a pas eu de cours, ce matin. Les parents d'élèves protestent contre la mise en danger des enfants.

Insécurité et vétusté

En novembre dernier, ils s'étaient mobilisés à la suite de l'intrusion, à quatre reprises, d'individus dans l'école, dont le dernier était armé d'un couteau. Ils dénonçaient l'insécurité de l'établissement et la vétusté des portes et des fenêtres qui ne fermaient plus.

Des travaux ont été promis. Le chantier a rapidement démarré. Les fenêtres ont été sécurisées, mais depuis, plus rien.

Selon les parents d'élèves, les travaux de sécurisation à l'extérieur ont été arrêtés, le matériel est laissé à l'abandon et l'école est ouverte aux quatre vents.
Selon les parents d'élèves, les travaux de sécurisation de l'école ont été abandonnés. / © Mme Hamadi
Selon les parents d'élèves, les travaux de sécurisation de l'école ont été abandonnés. / © Mme Hamadi
"Mon fils m'a informé qu'il jouait à la bagarre avec des barres de fer, pendant la récréation, c'est comme ça que j'ai appris que le chantier n'était pas sécurisé", indique Chaera Merakeb, une parent d'élève.

Installation d'un visiophone

"D'un côté, on demande aux enfants et aux enseignants de faire des exercices de sécurité en cas d'intrusion, et de l'autre, on laisse l'école grande ouverte", précise Josette Furace, adjointe au maire des 15e et 16e arrondissements.
Selon nos informations, le directeur de la société en charge des travaux a assuré que le chantier serait terminé dans trois semaines. Il prévoit l'installation d'une grille d'entrée pleine et sécurisée, équipée d'un visiophone.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus