La Castellane: les parents d'élèves bloquent l'entrée pour dénoncer les intrusions à répétition dans l'école

Les parents de l'école Saint-André à la Castellane demandent plus de sécurité pour leurs enfants. / © FTV
Les parents de l'école Saint-André à la Castellane demandent plus de sécurité pour leurs enfants. / © FTV

Des individus ont pénétré en plein jour dans l'école Saint-André de la cité de La Castellane, à Marseille. Ils ont volé les effets personnels des enseignants. Les parents d'élèves, inquiets pour la sécurité des enfants, ont bloqué ce matin l'établissement.

Par Annie Vergnenegre

Les parents signent la pétition qu'on leur tend à l'entrée de l'école primaire de la Castellane. Ils en ont ras-le-bol des vols à répétition commis dans l'indifférence générale.
 
"Il faut sécuriser cette école, s'indigne Nafissa Moinache une maman en colère, parce qu'on est à la Castellane, ça y est c'est la fête, non... on a des enfants dedans, il faut faire quelque chose".

Des portes et des fenêtres qui ne ferment pas 

Les parents ne comprennent pas qu'on puisse laisser ainsi les accès de l'école sans aucune sécurité. "Les fenêtres s'ouvrent mais elles ne se ferment pas, note Ludmila qui fait signer la pétition, les portes pareil, à l'entrée, il y a que le portail qui ferme, c'est pour ça que cet individu est venu à quatre reprises, les enfants sont en danger". 

Les enseignants et personnels ne sont pas plus rassurés. "Pendant la récréation, je suis retournée dans ma salle de classe qui était fermée à clé et il y avait un individu qui fouillait mon sac, à ma vue il s'est enfui en courant", témoigne une professeure encore choquée.
 
"On ne va pas attendre une tragédie pour réagir, on n'en peut plus, on ne demande rien d'exeptionnel, des loquets aux fenêtres et des portes qui se ferment, plaide Amadi Farid auxiliaire de vie scolaire.

"Ces travaux sont des travaux sécuritaires parcequ'on peut rentrer dans cette école comme dans un moulin et ils sont demandés depuis des années, reconnaît l'élue de secteur, Josette Furace conseillère municipale de la mairie des 15-16. 

Ce jeudi matin , un représentant de la préfecture s'est rendu à l'école et devait rencontrer ensuite les parents d'élèves. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus