Chasse aux véhicules non-assurés via les radars automatiques : à Marseille, 1 véhicule sur 5 sans assurance

Les autorités lancent une chasse aux véhicules non-assurés partout en France, à Marseille le phénomène bat des records. / © Jean-Luc Flémal/MaxPPP
Les autorités lancent une chasse aux véhicules non-assurés partout en France, à Marseille le phénomène bat des records. / © Jean-Luc Flémal/MaxPPP

Les conducteurs non-assurés seront désormais repérables par les radars automatiques et verbalisables. A Marseille, le défaut d'assurance bat des records. C'est ce qui explique que la cité phocéenne arrive en tête des villes où l'assurance auto est la plus chère de France. 

Par Annie Vergnenegre

Attention désormais les radars ne vont plus seulement s'intéresser à votre vitesse, ils vont aussi servir de mouchards pour détecter les conducteurs sans assurance. Chaque fois qu'un véhicule sera flashé, les forces de l'ordre pourront vérifier s'il est assuré.

Dans un premier temps, les automobilistes seront sensibilisés au problème et les contrevenants seront simplement invités à régulariser leur situation au plus vite.

Au moins 700 000 véhicules non assurés

"Ce fichier est un outil de contrôle massif", explique Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la Sécurité routière, qui évalue à 700.000 le nombre de véhicules non-assurés , "mais c'est peut-être plus". "Le message sera d'abord de dire +On vous a vus+ et d'inciter à s'assurer. Quand nous estimerons que cette mesure ne produit plus d'effet, nous verbaliserons". 

Les sanctions pourront aller de 500 euros à 7.500 euros d'amende avec de possibles suspensions ou annulation du permis, interdiction de le repasser ou confiscation du véhicule.

Des records à Marseille

Marseille a l'habitude des superlatifs. La ville la plus polluée, la plus sale, la plus dangereuse...
la plus chère de France aussi pour l'assurance auto. Et c'est directement lié au défaut d'assurance de nombreux automobilistes marseillais. La cité phocéenne détient le record de France.

Une voiture sur 5 à Marseille n'est pas assurée,

souligne Didier Boranian, président de la chambre syndicale des courtiers d'assurance (CSCA)  Méditerranée. 

"Marseille n'est pas une ville riche et c'est un cercle vicieux, reconnaît le courtier, quand vous êtes face à un tarif d'assurance très élevé, vous vous dites : "finalement je vais m'en passer". C'est justifié, mais ce n'est pas justifiable". 

Des tarifs en conséquence

Conséquence, les automobilistes marseillais qui paient leur assurance auto paient pour ceux qui s'en passent. Et Marseille arrive en tête du Top 10 des villes les plus chères de France.
Selon le baromètre établi par le comparateur d'assurances Lelynx.fr les automobilistes marseillais déboursent en moyenne 755 euros par an, soit 200 euros de plus qu'à Nantes.

Endettés à vie

Il faut savoir que chaque fois qu'un conducteur non-assuré est responsable d'un accident, c'est le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages (FGAO) qui indemnise les victimes. Il se retourne ensuite contre les mis en cause pour se faire rembourser. Les sommes peuvent atteindre plusieurs millions d'euros. 

 "Certains auteurs d'accidents (non-assurés) se retrouvent endettés à vie" pour indemniser les victimes mais aussi parfois pour payer leurs propres dommages, souligne Emmanuel Barbe qui distingue trois catégories de non-assurés. Il y a les délinquants qui ne s'assurent pas et n'ont pas plus le permis, ceux qui ne s'assurent pas par négligence et ceux qui ne s'assurent pas parce que c'est trop cher. 


 

 





 

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus