Chiens abandonnés, pas de trêve à Noël

Malgré les campagnes de sensibilisation, à chaque période de congés, le nombre des abandons d'animaux explose. Des chiens dans trois cas sur quatre. Attachés à un bout de corde ou ramenés dans un refuge. Pour eux, la magie de Noël est bien cruelle.

Le chien a été abandonné, attaché directement par un mousqueton au grillage de l'autoroute.
Le chien a été abandonné, attaché directement par un mousqueton au grillage de l'autoroute. © DR
A Noël, nos amis à quatre pattes ne sont pas tous à la fête. Les périodes de congés, hiver comme été, sont  redoutées par les refuges. Pas de trève pour les abandonnés.

Attaché au grillage de l'autoroute

Les histoires sont parfois un véritable crève-coeur. Comme celle de ce chien, abandonné par "son maître" au bord de l'Autoroute A501 entre Aix-en-Provence et Aubagne, après l'aire de Peypin.

Le pauvre animal était attaché avec un mousqueton directement au grillage, dans l'incapacité de se coucher sauf à s'étrangler. Le chien a été "découvert miraculeusement par une patrouille Escota puis pris en charge par les pompiers" explique l'association Protection Animal, qui a lancé un message sur les réseaux sociaux pour retrouver le propriétaire sans scrupule. Le chien a été confié à un refuge de Cabries.

Achetés pour Noël et abandonnés juste après

L'histoire d'Inouk a ému de nombreux internautes. Le chiot croisé Border Colie acheté dans une animalerie juste avant Noël et a été abandonné quelques jours plus tard. La Tribu des Crocs Mignons basée à Gardanne dans les Bouches du Rhône a reçu énormément de messages d'internautes prêts à adopter le bébé chien. 

L'association se bat contre le commerce de chiots dans les animaleries alors que tant de chiens attendent désespérement une adoption.

"Inouk est un joli croisé, vendu moins cher qu’un chien LOF, mais son croisement n’a pas empêché l’animalerie de le mettre en vente et de profiter de la naïveté d’un acheteur" raconte l'association.

"Inouk a eu la chance d’arriver au sein de la tribu et nous allons lui trouver la famille qu’il lui faut, celle qui saura l’aimer, l’éduquer et lui proposer les stimulis physique et mental dont il aura besoin." 

Sitôt achétés, sitôt abandonnés

A la SPA Marseille Provence, le constat de Xavier Bonnard, le responsable, est terrible : 43 animaux abandonnés en cette période de fêtes.

"L'essentiel de cette vague d'abandon, ce sont des cadeaux de Noël. Les gens achètent un animal en animalerie ou sur internet. Il est offert sous le sapin et le conjoint n'en veut pas, alors on nous l'amène le lendemain ou le surlendemain. On récupère plein de chiots et chats de race comme ça".  

Il y a eu aussi les abandons sauvages comme ce chien, découvert au portail "complètement terrorisé". Un "cadeau de Noël" dont le refuge serait bien passé.

"Nous sommes bien d’accord: mieux vaut ici qu’attaché a un arbre en pleine forêt. Mais quand même ... quelle lâcheté! Le refuge était ouvert il ne vous restait plus que quelques mètres à parcourir pour franchir les portes du Secretariat et discuter avec nous". 

Puni par la loi

L'abandon sauvage, s'il est considéré comme de la maltraitance peut être sanctionné de 2 ans de prison et 30 000 euros d'amende.

"Il faudrait faire comme en Belgique, chaque animal pucé est relié à la carte d'identité du propriétaire. Les gens y réfléchirait à deux fois avant d'abandonner leur animal", explique Xavier Bonnard qui milite pour qu'un jour les dépûtés français votent une loi dans ce sens.

Comme de nombreux refuges la SPA de Marseille sera ouverte ce 31 décembre et reprendra du service aussitôt après les fêtes. Trouvés, ramassés par la fourrière, de nombreux chiens attendent dans les réfuges de la région de connaître des jours meilleurs en 2020. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature noël animaux nature noël