Confinement : le Discobus veut mettre le feu aux balcons de Marseille ce vendredi

Manu sera aux manettes pendant que Serge conduira le Discobus dans les rues de Marseille. / © FTV
Manu sera aux manettes pendant que Serge conduira le Discobus dans les rues de Marseille. / © FTV

Ce vendredi de 18h à 21h, Serge (le chauffeur) et Manu (le DJ) vont sillonner les rues de Marseille à bord du Discobus. Objectif, mettre une ambiance de fête dans les rues de la ville, avec un arrêt à 20h devant l'IHU du Pr. Raoult pour saluer le travail des chercheurs sur le Covid 19.

Par Annie Vergnenegre

Depuis le confinement, le Discobus ne quitte plus le dépôt. Finies les folles soirées dans les rues de Marseille. Pourtant, ce vendredi, entre 18h et 21h, Serge et Manu reprennent du service sous les spotlights.

Mais l'autocar de 18 mètres qui peut contenir 50 fêtards sera totalement vide. Enfin, presque.

"Il n'y aura que moi, le chauffeur, explique Serge Maurice, et le DJ". Ça peut sembler un peu tristounet, mais les deux compères promettent de mettre le feu aux balcons sur leur passage. 

Trois heures de musique

Pour la playlist, d'habitude le DJ s'adapte à sa clientèle. Ce soir,  il y en aura un peu pour tous les goûts. "On va mettre des années 80, du Soprano, un peu de Jul suivant les quartiers", annonce Serge.

"On veut mettre un peu de baume au coeur des Marseillais. Tout le monde applaudit à 20h, on s'est dit qu'un peu de musique au balcon, ça leur ferait du bien aussi."

"On part de la Joliette et on fait la rue de la République, le Vieux port, la Corniche, la Pointe Rouge, le stade, la Rouvière, et on finit par la Timone", détaille Serge qui a posté l'itinéraire complet sur sa page Facebook.
"Le seul arrêt qu'on fera, ce sera à 20h, devant l'institut du Professeur Raoult à la Timone" pour les remercier de leur travail. 

Sur leur balcon transformé en dancefloor, ou à défaut à leur fenêtre, les Marseillais auront tout le loisir de chanter et danser sur le passage de l'autocar progressant à 10km/h. 

Friday night fever

"Mais si j'en vois qui descendent et courrent après le bus, j'arrête la musique et je rentre au dépôt," prévient le patron du Discobus qui ne plaisante pas avec les consignes sanitaires.

Confinement oblige, le Discobus restera vide cette fois, mais les Marseillais ont rendez-vous à partir de 18h sur leurs balcons... / © DISCOBUS
Confinement oblige, le Discobus restera vide cette fois, mais les Marseillais ont rendez-vous à partir de 18h sur leurs balcons... / © DISCOBUS
Si tout se passe bien et que les Marseillais sont enthousiastes, Serge imagine en faire un rendez-vous hebdomaire pendant la période de confinement.

Histoire de célébrer en musique chaque semaine passée qui nous rapproche d'un retour à la vie normale.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus