Coronavirus : fermeture des plages, des parcs et des calanques à Marseille

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sidonie Canetto
Une plage vide à Marseille, le 19 mars 2020, en pleine période de confinement.
Une plage vide à Marseille, le 19 mars 2020, en pleine période de confinement. © Michaël Flores / FTV

Alors que l'épidémie de Coronavirus n'a pas encore atteint son pic en France, les mesures de confinement et les interdictions se multiplient. Le but est de faire rester les citoyens chez eux au maximum. 

Ce jeudi, la préfecture a annoncé la fermeture des plages de toute la Méditerranée. L'accès y est interdit par terre et par mer.

"Nous avons constaté qu'il y avait trop de monde sur les plages", explique le préfet de la Zone de Défense et de Sécurité Sud, Pierre Dartout. 

Sentiers du littoral interdits d'accès

- L'accès, la fréquentation et la circulation de personnes sur l'ensemble du littoral et des plages du département sont interdits.
- La baignade en mer est interdite sur l’ensemble de la bande littorale des 300 mètres à compter du rivage, de toutes les plages du département des Bouches-du-Rhône.
- La circulation piétonne sur le sentier du littoral du département des Bouches-du-Rhône est également interdite à toute personne ne pouvant en justifier la stricte nécessité.  
La ville de Marseille a décidé de fermer tous les parcs et jardins de Marseille jusqu'à nouvel ordre.
" Les aires de jeux dans les squares, demeurant accessibles au public, ne doivent en aucun cas être utilisées pour raison sanitaire afin de ne pas favoriser la propagation du coronavirus" rappelle-t-elle sur son compte Twitter.  Même si les squares et aires de jeux restent ouverts, il est fortement recommandé de ne pas y aller.

Des baigneurs à Sormiou

Le Parc National des Calanques a aussi annoncé la fermeture de ses accès. "Il y avait des accès et des activités qui continuaient à avoir lieu. Nous avons fait une patrouille en bateau hier et on a rencontré une vingtaine de bateaux de plaisance et une quinzaine de personnes à terre. Nous leur avons spécifié l'interdiction", explique Zacharie Bruyas du Parc National des Calanques.

Ce jeudi 19 mars, "il y avait encore une dizaine de personnes aujourd'hui sur la plage de Sormiou qui se baignait, c'est la police municipale qui est venue évacuer la plage", assure le Parc des Calanques.

On le voit sur cette photo  postée sur Twitter, les mesures de confinement malheureusement ne sont pas respectées sur les autres plages du département.

171 contraventions à 135 € dressées mercredi

Le recours aux contrôles policiers est devenu obligatoire pour faire respecter le confinement.
"Sur la journée de mercredi 18 mars, les contrôles fixes et mobiles effectués par les policiers et gendarmes dans l'ensemble du département ont conduit à dresser 171 contraventions (135€) pour violation des mesures de confinement", indique la préfecture de police des Bouches-du-Rhône.

Une mère et sa fille se sont octroyées 30 minutes d'oxygénation sur la Corniche, "c'est la première fois que nous sortons depuis le confinement, on en avait besoin, nous avons notre autorisation sur nous, heureusement car nous venons d'être contrôlées".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.