Coronavirus : la Japan expo à Marseille est maintenue jusqu'à dimanche

une programmation large permet de toucher un public toujours plus nombreux d'année en année / © Valérie Bour/France 3 Provence-Alpes
une programmation large permet de toucher un public toujours plus nombreux d'année en année / © Valérie Bour/France 3 Provence-Alpes

La Japan Expo Sud est bien maintenue au Parc Chanot à Marseille jusqu'à dimanche 1er mars. Même si, face à l'épidémie de Coronavirus, le gouvernement a annoncé, ce samedi 29 février, l'interdiction de dépasser le nombre de 5 000 personnes dans un lieu confiné. Les organisateurs sont confiants.

Par Nesrine Slaoui

Les organisateurs de la Japan Expo Sud, véritable rendez-vous annuel des amoureux de cosplay sur Marseille, ne fermeront pas ses portes en avance.

En attendant les directives de la préfecture des Bouches-du-Rhône, nous maintenons l’ouverture au public ce dimanche 1er mars.

Face à l'épidémie de Coronavirus, le ministre de la Santé, Olivier Veran, a pourtant annoncé ce samedi 29 février après-midi, l'interdiction de regroupements de plus de 5 000 personnes dans des lieux confinés.
 


Une décision qui a entraîné l'annulation de nombreux évènements dans tout le pays comme le semi-marathon de Paris, la Foire de Nice ou encore le Salon international de l'immobilier à Cannes.

La Japan Expo dans la cité phocéenne, elle, ira jusqu'au bout de sa programmation et restera ouverte, pour son dernier jour, le dimanche 1er mars.

Dans un communiqué de presse qui nous a été adressé, les organisateurs semblent avoir trouvé une solution pour respecter les mesures restrictives.

Si l’interdiction est confirmée par la préfecture, le festival prendra des mesures pour contingenter le nombre de visiteurs à moins de 5 000 personnes.

La Japan Expo : un rendez-vous à succès

Sur près de 30 000m2, 40 000 visiteurs sur trois jours sont attendus dont 33% de jeunes entre 16 et 20 ans.

Dans ce contexte, certains visiteurs commencent à s'inquiéter des conditions d'accueil de cet évènement:"Y-a-il des préconisations de mise en place durant ces trois jours ou des invités du monde se déplace dont le Japon ? Je ne vois rien sur le site de la Japan expo sud " demande un potentiel visiteur. "Il n'y a aucune raison d'être inquiet, nous ne sommes pas dans une zone à risques, et personne ne vient d'une zone à risques, le japon n'en est pas une. Les japonnais viennent par des vols directs", explique Thomas Sirdey, co-fondateur et organisateur de la Japan expo Sud à Marseille.

Les autorités n'ont pris aucune mesure concernant les manifestations et évènements à Marseille. " Le meilleur conseil que je peux donner aux gens qui ont envie de venir c'est d'avoir des gestes d'hygiène classique, a savoir se laver les mains régulièrement, c'est du bon sens, mais il n'y a rien à craindre", rassure l'organisateur.
 

Contexte national

Un premier Français est mort après avoir été infecté par le nouveau coronavirus, dans la nuit de mardi à mercredi à Paris, a annoncé mercredi le ministère de la Santé, selon lequel il s'agit d'un homme de 60 ans.

En comptant ce patient décédé, cinq nouveaux cas ont été confirmés en France entre mardi soir et mercredi matin.

Pour l'heure, le bilan de la maladie Covid-19 en France est de deux morts (le Français de 60 ans et un touriste chinois de 80 ans), onze guérisons et quatre malades toujours hospitalisés, soit 17 cas au total.

Contexte international: 

Pour la première fois, le nombre quotidien de nouvelles contaminations par le nouveau coronavirus dans le monde a dépassé celui enregistré en Chine, d'où est partie l'épidémie en décembre, a annoncé mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), faisant état de 411 nouveaux cas mardi en Chine contre 427 cas ailleurs dans le monde.

Dans ce contexte le groupe de musique Task have Fun, suite à la décision de leur manager annule sa venue à la Japa Expo Sud. Elles ont publié un message pour leurs fans.

Le nouveau coronavirus est apparu depuis mardi dans plusieurs nouveaux pays européens : Autriche, Suisse, Croatie et Grèce, ainsi qu'en Algérie. La France a annoncé mercredi son premier mort français et un cas suspect a été détecté pour la première fois en Amérique latine, au Brésil.

Le Covid-19 concerne désormais, Chine mise à part, une quarantaine de nations où elle a fait une cinquantaine de morts et près de 2.800 contaminations. Mais l'épidémie semble avoir atteint un pic en Chine: les autorités ont annoncé ce mercredi 52 nouveaux décès en 24 heures contre 71 la veille, le chiffre le plus bas depuis plus de trois semaines.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus