Nouveaux cas de coronavirus : La Foire de Nice annulée, le MIPIM reporté

Face aux risques liés à l'épidémie de coronavirus, Christian Estrosi, le maire de Nice, a décidé d'annuler la Foire de Nice / © Franck FERNANDES/MaxPPP
Face aux risques liés à l'épidémie de coronavirus, Christian Estrosi, le maire de Nice, a décidé d'annuler la Foire de Nice / © Franck FERNANDES/MaxPPP

Trois nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés dans les Alpes Maritimes. Le maire de Nice Chistian Estrosi a annoncé l'annulation de la Foire de Nice, et le Reed Midem, l'organisateur du salon international de l'immobilier (MIPIM) a reporté l'événement. 

Par Medhi Weber

Trois nouveaux cas de coronavirus ont été détectés dans les Alpes-Maritimes selon l'Agence Régionale de la Santé. "Ces cas, explique l'Agence, ne sont pas en lien avec le premier cas positif confirmé hier. Il s'agit de deux patientes âgées de 69 et 75 ans revenant d’un séjour dans une zone
d’exposition à risque et d’un patient résidant en Italie et séjournant dans les Alpes Maritimes âgé de 69 ans". 

Au total, 5 cas confirmés sur la Côte d'Azur

Avec le cas de la jeune Cannoise confirmé hier par la préfecture des Alpes-Maritimes, et celui du patient monégasque actuellement hospitalisé au CHU de Nice, cela porte à 5 le nombre de patients positifs au Covid19 sur la Côte d'Azur.

L'emballement de ces dernières heures a abouti à l'annulation de deux nouveaux événements. C'est par un Tweet que l'édile de Nice a annoncé l'annulation de la Foire de Nice en début d'après-midi ce samedi 29 février. Il espère néanmoins que l'événement pourra être reporté. La Foire devait débuter le 7 mars prochain.
Avec en moyenne 100 000 visiteurs chaque année, 500 exposants et 28 millions euros de ventes, l'annulation de la Foire de Nice serait un gros coup dur économique pour les participants mais aussi pour l'organisateur Nicexpo. En attendant, le montage avait déjà commencé le samedi 29 février. Les organisateurs de Nicexpo ont donc du annoncer la mauvaise nouvelle aux premiers exposants installés :
Marc Ippolito et Alain Défils doivent faire désinstaller les stands de la Foire de Nice
Marc Ippolito (à droite), Président de Nicexpo, et Alain Défils (à gauche), Directeur Général de Nicexpo passent dans les allées de la Foire de Nice dont l'installation doit être avortée suite à l'annonce de l'annulation de l'événement.
L'association dit avoir investi plus d'un million d'euros pour l'événement et ne sait pas pas comment elle pourra se relever si la Foire est purement et simplement annulée. Alain Défils, Directeur Général de la Foire de Nice regrettait cette après-midi la précipitation avec laquelle avait été prise cette décision : 
Alain Défils, Directeur Général de la Foire de Nice - réaction annulation
Alain Défils, Directeur Général de la Foire de Nice sous le choc après l'annonce de l'annulation de l'événement.
Le Reed Midem, l'organisateur du salon international de l'immobilier (MIPIM) qui devait avoir lieu du 10 au 13 mars prochain a lui aussi choisi de renoncer quant à la tenue de l'événement, annonçant néanmoins qu'il serait non pas annulé mais reporté au mois de juin. 
Dans un communiqué publié dans la foulée de cette annonce, la Mairie de Cannes, co-organisatrice du MIPIM, a soutenu le choix de Reed Midem et salue "une décision courageuse, fondée sur notre priorité absolue de protection de la population". Economiquement, c'est une très mauvaise nouvelle pour la ville de Cannes et les profesionnels du secteur qui profite chaque année de l'attractivité de cet événement international. La mairie assure ainsi de sa "mobilisation totale, aux côtés de l'organisateur Reed Midem, et de tous les socioprofessionnels cannois, pour organiser ce report dans les meilleures conditions possibles et garantir le succès de cette 31e édition du MIPIM, qui est une référence mondiale". 

Même sort à Cannes pour le semi-marathon et la fête des grands-mère, tous deux prévus dimanche 1er mars et annulés dans la foulée de l'annonce du report du MIPIM. 

A l'échelle nationale : 73 cas confirmés, la France au stade 2 de l'épidémie, tous les événements de plus de 5000 personnes annulés

Ces décisions locales s'inscrivent dans le sillage d'une aggravation de la situation concernant le coronavirus au niveau du territoire français. Ce samedi 29 février, en début d'après-midi, le ministre de la Santé Olivier Véran annonçait au sortir d'un conseil des ministres exceptionnel que le nouveau bilan de l'épidémie était de 73 cas confirmés, dont 59 personnes hospitalisées, 12 guérisons et deux décès. Vendredi 28 février au soir, le ministre avait déjà annoncé que la France était passée au stade 2 de l'épidémie. Autrement dit que le virus circule en plusieurs endroits mais pas encore sur la totalité du territoire. 

Prenant la mesure de cette augmentation de diagnostics positifs sur le territoire, les autorités françaises ont dans la foulée annoncé l'interdiction en France et jusqu'à nouvel ordre de tous les rassemblements de plus de 5000 personnes en milieu confiné en raison de l'épidémie. Le semi-marathon de Paris, programmé dimanche 1er mars, a été annulé, tout comme la dernière journée du salon de l'Agriculture prévue ce même jour. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus