Coronavirus : des tests de dépistage à l'IHU de Marseille, "restez confinés" insiste l'ARS

Alors que l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée infection de Marseille mène des tests de dépistage ouverts au public, l'Agence régionale de santé (ARS) rappelle de rester confiner, tandis que l'épidémie de coronavirus progresse en France.
Queue de plusieurs heures pour se faire dépister du coronavirus dimanche 22 mars à Marseille, à l'IHU, centre de référence pour le Covid-19.
Queue de plusieurs heures pour se faire dépister du coronavirus dimanche 22 mars à Marseille, à l'IHU, centre de référence pour le Covid-19. © E. ZINI / FTV
Depuis trois jours, la même scène se répète devant le bâtiment de l'IHU à Marseille. Une longue file d'attente, de dizaines de personnes, gantées, masquées. Toutes viennent se faire dépister, après qu'un tweet et une vidéo ont circulé sur les réseaux sociaux.

L'attente, de quatre à cinq heures, parfois plus, se déroule dans le calme. Chacun doit être séparé de l'autre, a constaté sur place un journaliste de France 3, même si la consigne n'est pas toujours parfaitement respectée. Des masques sont un temps distribués à ceux qui n'en ont pas. 
Dépistage du coronavirus à l'IHU de Marseille, dimanche 22 mars
Dépistage du coronavirus à l'IHU de Marseille, dimanche 22 mars © E. ZINI / FTV
Une fois dans l'IHU, un marquage au sol oriente les "patients", ceux qui ont des symptômes et les autres. Pour tous, carte vitale et pièce d’identité sont demandées.

"Les asymptomatiques font le test eux-mêmes et les autres, après un questionnaire détaillé, sont pris en charge par des soignants, indique notre journaliste. Le test est une sorte de coton tige, un prélevement effectué assez profondément dans le nez."

Les analyses demandent six heures et les résultats sont communiqués sous 48 à 72 heures à domicile.

Ces tests de dépistage sont menés par l'IHU, centre de référence pour le Covid-19, dont le directeur est le professeur Raoult, à l'initiative des premiers essais cliniques à la chloroquine, un traitement antipaludique qui pourrait se montrer efficace contre le nouveau coronavirus.
22/03/2020. Tests de dépistage du coronavirus à l'IHU de Marseille : "restez chez vous, restez confinés", insiste l'ARS.
22/03/2020. Tests de dépistage du coronavirus à l'IHU de Marseille : "restez chez vous, restez confinés", insiste l'ARS. © E. ZINI / FTV

"Conformément au serment d’Hippocrate que nous avons prêté, nous obéissons à notre devoir de médecin", ont justifié dimanche les six médecins de l'IHU, dont le Pr Didier Raoult, dans un communiqué.

"Nous avons décidé pour tous les malades fébriles qui viennent nous consulter, de pratiquer les tests (...) pour tous les patients infectés (...) de proposer au plus tôt de la maladie, un traitement par l’association hydroxychloroquine + Azithromycine".

"Nous pensons qu'il n'est pas moral que cette association ne soit pas incluse systématiquement dans les essais thérapeutiques concernant le traitement de l'infection à Covid-19 en France", écrivent-ils.

#Restezchezvous, le confinent total reste la règle

L'ARS Paca a pour sa part tenu à rappeler l'absolue nécessité de respecter les mesures de confinement.

"La consigne nationale reste la même, il faut limiter les déplacements au strict nécessaire, et en cas de symptômes, ne pas se rendre à l'hôpital ou chez le médecin mais appeler son médecin avant tout."
22/03/2020. Tests de dépistage du coronavirus à l'IHU de Marseille.
22/03/2020. Tests de dépistage du coronavirus à l'IHU de Marseille. © E. ZINI / FTV
En pleine épidémie de coronavirus en France, le #Restezchezvous est plus que jamais une absolue nécessité, la concentration de personnes au même endroit étant absolument à proscrire pour lutter contre l'épidémie, soulignent les autorités sanitaires.  

"En phase épidémique, le principe est de ne plus tester systématiquement", souligne l'ARS dans un communiqué. Les tests sont destinés en priorité à quatre types de population :"Pour tous les autres, la seule règle, c'est le confinement", indique l'ARS.

Selon le dernier bilan communiqué dimanche 22 mars par la préfecture de région, 1.041 personnes ont été testées positives au Covid-19 en Provence Alpes Côte-d'Azur.

Parmi elles, 75 sont en réanimation et 13 personnes sont décédées, dont deux résidents hors Paca.
#RestezChezVous on vous explique pourquoi

CQFD non ? 😏 Et pour en savoir plus rendez-vous ici 👉 https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/coronavirus-tests-depistage-ihu-marseille-restez-confines-insiste-ars-1804520.html

Publiée par France 3 Provence-Alpes sur Dimanche 22 mars 2020

Respecter les gestes barrières

En stade 3, comme en stade 2, le message reste le même, rappelle également la préfecture.

"Pour limiter la propagation de l’épidémie, la mesure la plus efficace est la plus simple, repose sur la responsabilité individuelle, c’est-à-dire : respecter les gestes barrières."
 En cas de symptômes (toux, fièvre) qui font penser au Covid-19, le seul réflexe est de rester à domicile, répètent les autorités.

"J’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une téléconsultation. Si les symptômes s’aggravent avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, j’appelle le SAMU- Centre 15."

Pour toutes questions sur le coronavirus Covid-19, un numéro vert répond en permanence, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société