De multiples manifestations contre le Pass sanitaire en PACA pour ce deuxième samedi de mobilisation

Après Aix-en-Provence ce matin, de nombreuses manifestations se sont déroulées dans les principales villes de notre région. À Marseille, où 4.300 personnes défilent d'après la préfecture de police, des heurts se déroulent en ce moment.
Comme à Marseille, plusieurs milliers de manifestants défilent ce juillet 24 juillet contre l'instauration du pass sanitaire en France.
Comme à Marseille, plusieurs milliers de manifestants défilent ce juillet 24 juillet contre l'instauration du pass sanitaire en France. © Frédéric Renard / France Télévisions

Deuxième samedi de mobilisation pour les anti pass sanitaire. Dans plusieurs dizaines de villes à travers l'Hexagone, des manifestations ont lieu pour dire non à l'instauration de cette mesure annoncée par Emmanuel Macron le 12 juillet dernier.

Déjà 110.000 en France le week-end dernier, les manifestants pourraient être bien plus nombreux cette fois-ci. À Aix-en-Provence ce matin, ils étaient 2.500 alors que la mobilisation a rassembé 4.300 personnes à Marseille et 6.000 à Nice selon la police. Des heurts ont été signalés à Marseille où une équipe de France 2 a été agressée. 

Et la colère semble aussi se faire entendre dans les plus petites villes, comme à La Ciotat où 600 personnes ont défilé, ou à Gap où ils étaient près d'un millier. 

Un mot d'ordre : "Liberté"

Entre tambours, danses, poings levés et applaudissements, des slogans autour de la liberté pouvaient se lire sur les pancartes, "La liberté ne s'injecte pas" ou "la liberté est immunisée contre vos idées" par exemple. 

À Marseille, Richard Boutry, ancien journaliste passé par France Télévisions et France Soir, a été aperçu dans cortège à . Il est l'un des fervants opposants aux mesures du gouvernement contre le Covid-19.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société manifestation social