DIAPORAMA. Marseille : Street Art Cities, une appli pour recenser les œuvres urbaines

Dans des quartiers de Marseille, le street art est très présent. Certaines oeuvres urbaines sont référencées sur le site de Street Art Cities et peut-être bientôt dans l'application.
 
La tortue, rue Boris Vian, est l'une des œuvres urbaines les plus réputées de Marseille.
La tortue, rue Boris Vian, est l'une des œuvres urbaines les plus réputées de Marseille. © Jean Poustis
Une tortue géante et un plongeur sur le mur d'un immeuble rue Boris Vian, ou Luiz "Mistral" Gustavo place de Lorette. A Marseille, ces fresques urbaines, parfois éphémères, attirent l'oeil.

Le Cours Julien, le quartier du Panier ou encore la Friche Belle de Mai sont le territoire des graffeurs. 

Aujourd'hui, près d'une centaine d'oeuvres de street art fascinent les touristes et les marseillais. Vingt-six sont actuellement référencées sur le site internet Street Art Cities.
 
Un des nombreuses œuvres du quartier du Panier.
Un des nombreuses œuvres du quartier du Panier. © Jean Poustis

Créé en juin 2017 par deux graphistes néerlandais Sanne Gijbers et Bart Temme, Street Art Cities recensent aujourd'hui 18.000 oeuvres, dans 420 villes de 72 pays à travers le monde.

Chacune des oeuvres est géolocalisée et leurs artistes présentés.

Deux mois plus tard, le 10 août 2017, pour garder une trace de ce patrimoine artistique souvent effacé par le temps ou les municipalités, l'application mobile a été lancée.
 
A proximité du Cours Julien, de nombreuses œuvres urbaines ont été réalisées.
A proximité du Cours Julien, de nombreuses œuvres urbaines ont été réalisées. © Jean Poustis

Au 25 février, 28 villes en font parties dont Toulouse, Montpellier et Paris. La dernière en date La Baneza, première ville espagnole. Curieusement, les oeuvres marseillaises n'apparaissent pas encore sur l'application.

Celle-ci permet aux chasseurs de fresques urbaines de documenter ce mouvement artistique grâce à leur smartphone. Si vous croisez une oeuvre, prenez-là en photo et soumettez la à Street Art Cities.

Pour étendre sa communauté, l'équipe de Street Art Cities recherche actuellement des chasseurs d'oeuvres notamment à Marseille.
 
La baleine du 5ème arrondissement.
La baleine du 5ème arrondissement. © Jean Poustis
Fresque au début de la rue des Trois Rois
Fresque au début de la rue des Trois Rois © Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
© Jean Poustis
De nombreuses œuvres urbaines dans le quartier du Panier.
De nombreuses œuvres urbaines dans le quartier du Panier. © Jean Poustis
A proximité du Cours Julien, les artistes ont réalisé de nombreuses œuvres.
A proximité du Cours Julien, les artistes ont réalisé de nombreuses œuvres. © Jean Poustis

Ainsi, grâce à l'application, les utilisateurs peuvent découvrir les plus belles fresques d'une ville tout en apprenant plus sur leurs auteurs. L'occasion peut-être bientôt de visiter Marseille et ses quartiers autrement. A voir aussi sur notre page Instagram. 
Voir cette publication sur Instagram

Ballade Street Art dans les rues de #Marseille, photographe Jean Poustis. L’appli participative #StreetArtCities recense 18000 œuvres à travers 72 pays. +Infos dans le lien de la Bio #graffiti #graffitiart #graffitiporn #graffitiigers #graffitiartist #graffitiwall #graffitilife #graffitiworld #graffitis #graffitilove #graffiticulture #graffitisketch #graffitiwriter #graffitistyle #graffitilovers #graffititrain #graffitiphotography #graffiticharacter #graffitialley #graffitiparis #graffitinyc #graffitistickers #GRAFFITImarseille #graffitiphotographer #graffitibombing #graffitiberlin #graffitishop #graffitigram

Une publication partagée par France 3 Provence-Alpes (@france3provencealpes) le


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture paca