Manifestation du 1er mai : 130.000 à Marseille selon les syndicats, quatre interpellations pour jets de projectiles et dégradations

C'est à Marseille que la mobilisation a été la plus importante ce lundi 1er mai pour la fête des travailleurs et l'opposition à la réforme des retraites. Quatre interpellations ont eu lieu après des dégradations à l'Hôtel intercontinental.

La mobilisation a été forte dans certaines villes de la région en ce 1er mai fête des travailleurs, sans atteindre les chiffres record espérés par l'intersyndicale. Ce treizième acte du mouvement social entamé en janvier contre la réforme des retraites a rassemblé de quelques centaines à plusieurs milliers de personnes, 130.000 rien qu'à Marseille selon les syndicats qui avait ancé un appel unitaire à manifester dans toutes les villes de France ce lundi. 

La préfecture de police de Marseille indique que parmi 100 à 200 manifestants qui déambulaient dans la ville, une partie a pénétré dans l'Hôtel intercontinental et ont très rapidement délogés par la police. Quatre personnes ont été interpellées pour jets de projectiles et dégradations.

Dans les cortèges, les manifestants ont déployé leurs banderoles et scandé des slogans anti-macron pour rappeler à l'éxécutif qu'ils restent déterminés à obtenir le retrait de la réforme.Un nouveau rendez-vous est d'ores et déjà fixé le 3 mai, jour où les "Sages" doivent se prononcer sur une deuxième demande de référendum d'initiative partagée (RIP), et le 8 juin, alors qu'une proposition de loi du groupe des députés Liot abrogeant la réforme sera au menu de l'Assemblée.

  • 13h30 : mobilisation à Gap, Avignon, Arles et Aix-en-Provence

Selon les chiffres communiqués par les syndicats, ce 1er mai a réuni plus de 20.000 à Avignon, près de 4.500 à Gap (2.500 selon la police), 5.000 à Arles (1.400 selon la police), 7.000 à Aix-en-Provence (850 selon la police).

Les manifestants étaient également près d'un millier à Digne-les-Bains et 450 à Manosque. A Briançon, un rassemblement a également au lieu comme le rapporte sur son compe Twitter, l'humoriste Nicole Ferroni.

  • 13h20 : un cortège marche sur la préfecture à Marseille 

Alors que le cortège est arrivé au Vieux-Port, fin du parcours de la mainfestation, plusieurs centaines de personnes ont poursuivi leur marche vers la préfecture, certains se sont changés en noir avant, selon Mathilde Ceilles de 20 minutes.

  • 13h15 : 130.000 manifestants selon l'intersyndicale à Marseille

La préfecture de police a dénombré 11.000 personnes dans le cortège à Marseille. Côté syndicats, le compte est nettement différent : ils étaient 130.000 à défiler selon eux de la Porte d'Aix au Vieux-Port.

  • 13h00 : fin de la manifestation à Toulon

Les manifestants étaient 20.000 selon l'intersyndicale, 7.200 selon la police. Prochain rendez-vous mercredi 3 mai à 18h, jour où le Conseil constitutionnel doit se prononcer sur le sort la seconde version du référendum d'initative partagée (RIP).

  • 12h30 : manifestations terminées à Cannes, Antibes et Grasse

A Grasse, 450 personnes ont défilé selon les organisateurs, 300 selon la police.

A Antibes, ils étaient entre 350 et 800 à manifester.

A Cannes, un miller selon l'intersyndicale, 550 selon la police, pour ce cortège qui a terminé sa route devant la mairie en chantant l'intersyndicale.

  • 12h20 : #IloveNice recouvert de banderoles. Entre 2.300 et 20.000 manifestants

Visiblement, la méthode ne passe pas : "49.3, déni de démocratie", une des banderoles qui recouvrent le hashtag ILoveNice qui surplombe la Méditerranée à Nice. Le cortège a rassemblé 20.000 personnes selon l'intersyndicale, 2.300 selon la police. Interrogée sur l'avenir du mouvement unitaire, Flore Mollet, secrétaire départementale de la CFDT, est très claire : "L'intersyndicale se poursuit, avec une réunion dès demain. Et la CFDT reste dans l'intersyndicale". La manifestation s'est terminée sur la Promenade des Anglais au niveau du Théâtre de verdure.

  • 12h00 : A Draguignan, entre 1.200 et 1.700 manifestants

Dans la sous-préfecture du Var, le cortège s'est élancé à 10h30. La police a décompté 1.200 manifestants, les organisateurs 1.700. Selon le syndicat Sud Education, c'est cinq fois plus qu'un 1er mai habituel.

 

  • 11h55 : A Cannes, Bernadette, 91 ans et brin de muguet

C'est sans doute la doyenne du cortège cannois. Bernadette, ancienne enseignante âgée de 91 ans, défile sa canne dans une main, un brin de muguet dans son sac. "Je manifeste depuis 1959. Il ne faut rien lâcher !"

Selon les organisateurs, un millier de personnes a répondu à l'appel à Cannes en ce 1er mai.

  • 11h50 : 20.000 personnes à Avignon 

La manifestation qui est passée devant l'hôtel du département de Vaucluse, rassemble 20.000 personnes selon les syndicats, rapporte France Bleu Vaucluse.

  • 11h35 : dans le port de Nice, un yacht fait les frais du passage des manifestants

Symbole du capitalisme, et de pollution marine. "Arrête de niker ta mer", tagué par une manifestante sur le bitume devant ce yacht arrosé, lui, de peinture rouge au passage du cortège sur le port de Nice.

  • 11h30 : mobilisation à Toulon

Le cortège, fourni, s'est élancé. La Nupes Var fait partie des organisations manifestantes.

  • 11h20 : "on lâche rien"

Le classique "Motiver, motiver, il faut se motiver", quelques casseroles et une ambiance bonne enfant pour ce 1er mai, à Marseille. Mais derrière les banderoles du cortège, une même détermination exprimée par les manifestants. "L’ambiance elle est festive comme tous les 1er mai pour les travailleurs mais elle est aussi combative, on lâche rien c’est le mot d’ordre qu’on a depuis le début", explique un homme au micro de sabrina Soualmia. "La mobilisation ne s’arrête pas, on veut le retrait de cette loi. De l’argent il y en a, faut pas dire qu’il n’y en a pas, on en trouve pour la guerre mais on n’en trouve pas pour la population", renchérit une manifestante.

  • 11h10 : forte mobilisation à Avignon 

Parti au pied des remparts de la Cité des Papes, le cortège nourri des manifestants remonte la place de la République avec une casserolade contre la réforme des retraites. La mobilisation serait "record" pour ce 1er mai, selon nos confrères de France Bleu Vaucluse.

  • 11h00 : début de la manifestation à Gap

 A partir de 10h00, les manifestants se sont rassemblés devant la préfecture à Gap. 

  • 10h50 : rassemblement en cours place Ile de Beauté à Nice

Les syndicats sont arrivés place Ile de beauté, à Nice, d'où le cortège doit s'élancer.  CFDT, CGT, F0, Lutte Ouvrière, FSU,... ils sont tous là. Le PCF est aussi de la partie contre la réforme des retraites. A cette heure, la mobilisation semble en retrait par rapport aux journées précédentes.

  • 10h40 : la manifestation se prépare à Marseille 

Les manifestants congervent vers la Porte d'Aix d'où est donné le départ de la manifestation marseillaise. Le cortège passera devant le Mucem et par la rue de la République pour se diriger vers le Vieux-Port

  • 10h20 : à Cannes,  rassemblement malgré la pluie. 

Ce rassemblement prévu à 10h est l'un des premiers ce lundi matin. Point de rendez-vous devant la gare pour ensuite remonter la rue d'Antibes, principale artère commerçante. Quelques casseroles entre les mains des manifestants.

  • 10h15 : le parcours de la manifestation à Marseille

Pour cette manifestation de la Fête du Travail, le parcours est modifié à Marseille. Les syndicats ont fixé rendez-vous à la Porte d'Aix, d'où le cortège s'élancera à 10h30, et non du Vieux-port comme lors des précédentes manifestations contre la réforme des retraites. 

  • Transports en commun perturbés à Marseille

La Régie des Transports de Marseille annonce un trafic perturbé sur son réseau en ce 1er mai : aucun bus, métro et tramway ne circule. Le service est normal sur la navette maritime mais pas de Ferry Boat.

  • Des vols annulés entre Paris, Nice et Marseille

En ce 1e mai, un tiers des vols sont annulés dans les aéroports d'Orly, Marseille et et Lyon. L'aviation civile prévoit également l'annulation d'un quart des vols à Roissy, Beauvais et Nice en raison d'un mouvement de grève des contrôleurs aériens.

  • Les manifestations prévues en Paca

En tout, 25 manifestations sont prévues dans la région à l'appel de l'intersyndicale. 

Bouches-du-Rhône

  • Marseille : 10h30 porte d'Aix
  • Aix-en-Provence : 10h30 à la Rotonde
  • Arles : 10h30 place de la République
  • Aubagne : 10h00 cours Beaumond
  • La Ciotat : 10h00 devant l'union locale CGT
  • Martigues 10h30 place Jean Jaurès
  • Port-de-Bouc : 10h00 devant la bourse du travail
  • Salon-de-Provence : 10h30 devant le kiosque à musique

Alpes-Maritimes

  • Nice : à 10h30 place île de beauté, dans le quartier du port. L'arrivée du cortège est prévue au théâtre de Verdure. 
  • Cannes : 10h00 sur le parvis de la gare
  • Antibes : place général de Gaulle à 10h00
  • Grasse : au jardin des plantes à 10h30
  • Touët-de-l'Escarène à 17h00. 

Var

  • Toulon : 10h30 place de la Liberté pour une boucle qui passera par le stade Mayol
  • Draguignan à 10h30 devant la sous-préfecture. 
  • Brignoles : place Caramy à 10h00
  • Saint-Raphaël : à 10h00 place Kennedy

Vaucluse

  • Avignon : 10h30 rue de la République
  • Pertuis : 10h30 rue Setti de Barba

Alpes-de-Haute-Provence

  • Manosque : 10h30 place Marcel Pagnol
  • Château-Arnoux-Saint-Auban : 10h30: Stèle à Saint-Auban
  • Digne-les-Bains : 10h30 place général de Gaulle
  • Barcelonette : 10h30 devant la mairie

Hautes-Alpes

  • Gap : 10h00 devant la préfecture
  • Briançon : 10h00 au champ de Mars

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité