• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Une enquête interne à “La Provence” après le floutage du visage du sénateur Stéphane Ravier

L'élu a vu son visage floutée dans le quotidien régional "La Provence" / © VALLAURI Nicolas/Maxppp
L'élu a vu son visage floutée dans le quotidien régional "La Provence" / © VALLAURI Nicolas/Maxppp

Dans une photo parue vendredi 16 août dans "La Provence", le visage du sénateur du Rassemblement National (RN) Stéphane Ravier a été floutté. L'élu s'en indigne, une enquête interne est en cours au sein du quotidien régional.

Par Jean Poustis

Le sénateur du Rassemblement National Stéphane Ravier a protesté contre le quotidien régional "La Provence" vendredi 16 août après la publication d'une photo d'une procession du 15 août à Marseille, sur laquelle son visage, et uniquement le sien, a été flouté.

"Je suis plus que surpris, c'est une grande première. Je suis curieux de connaître la motivation de ce journaliste qui a pris cette initiative militante", indique Stéphane Ravier.

L'élu n'a pas hésité à mettre cette publication sur les réseaux sociaux. 
Contacté, le directeur départemental de la Provence, Guilhem Ricavy, absent au moment des faits, reconnaît une "faute journalistique d'un de ses photographes".

"Il ne s'agit ni d'une démarche de la direction, ni de la direction en chef, ni du chef de service mais d'un photographe qui a agi seul à 23h10. Il va devoir nous expliquer les raisons de son acte. Depuis 20 ans que je suis à La Provence, cela n'était jamais arrivé", explique Guilhem Ricavy. 

L'auteur du floutage convoqué lundi

L'auteur du floutage est convoqué lundi 19 août par sa direction. 

"Nous allons écouter ses explications. Dès demain, nous rétablirons la vérité dans notre journal. Nous allons formuler nos excuses à Stéphane Ravier et à nos lecteurs", dit Guilhem Ricavy.

De son côté, Stéphane Ravier est prêt à "tout accepter, à tout croire".

"Le directeur départemental de La Provence s'est excusé par téléphone. Je propose maintenant au journaliste d'assumer ses convictions et de rendre sa carte de presse, car il a une déontologie à respecter", selon Stéphane Ravier. 

La photo publiée demain

La photo non floutée de Stéphane Ravier doit être publiée dimanche 18 août dans La Provence. 

Des explications de la rédaction en chef devraient accompagner cette photographie.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus