Gestion de la crise du Covid-19 : le professeur Raoult entendu par la commission d'enquête du Sénat la semaine prochaine

Le virologue marseillais sera auditionné la semaine prochaine par la commission d'enquête sénatoriale sur la gestion de la crise sanitaire du Covid-19. Seront également entendus le président du conseil scientifique, le ministre de l'Intérieur, ainsi que Marisol Touraine et Roselyne Bachelot.

Après une pause estivale, les auditions sur la gestion de la crise vont reprendre. La commission d'enquête sénatoriale auditionnera mardi après-midi le Professeur  Didier Raoult, directeur de l'institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille. Le matin, c'est l'un de ses farouches opposants qui se sera exprimé, le Pr Jean-François Delfraissy, président du conseil scientifique.

D'autres acteurs de la crise seront entendus comme les Pr Dominique Costagliola, épidémiologiste, et Yazdan Yazdanpanah, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Bichat.

Le Pr Raoult a déjà été entendu début juillet par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale. Ses déclarations, en particulier des accusations de conflits d'intérêts, avaient été vivement contestées par le Conseil scientifique, la Haute autorité de santé (HAS) et l'AP-HP (Hôpitaux de Paris).  

La communication du gouvernement sur la crise du Covid jugée " trop anxiogène"

Dans une tribune parue ce lundi dans le Parisien, 35 chercheurs et médecins, dont Jean-François Toussaint professeur de physiologie à l’université de Paris-Descartes et directeur de l'Institut de Recherche  Biomédicale et d'Épidémiologie du Sport (IRMES), critiquent la communication du gouvernement sur la crise du Covid, qu’ils jugent trop anxiogène.

Les signataires de la tribune pointent également du doigt le Conseil scientifique du Covid-19 qui, selon eux; ne respecte pas la transparence, le pluralisme, le débat contradictoire, la connaissance précise des données et l'absence de conflits d'intérêts,estimant qu'il devrait être refondé ou supprimé.