Jean-Noël Guérini (ex-PS) sera jugé en correctionnelle pour "prise illégale d'intérêts"

Le sénateur Jean-Noel Guérini est renvoyé devant le tribunal correctionnel de Marseille aux côtés de son frère, Alexandre Guérini. L'ancien président socialiste du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône sera jugé pour prise illégale d'intérêt dans l'exploitation de la décharge de la Ciotat. 
Le sénateur Jean-Noël Guérini devra s'expliquer devant le tribunal correctionnel sur l’exploitation d’une décharge à la Ciotat.
Le sénateur Jean-Noël Guérini devra s'expliquer devant le tribunal correctionnel sur l’exploitation d’une décharge à la Ciotat. © VALLAURI Nicolas/MaxPPP
Après près de 11 ans d'enquête et 26 mises en examen, 12 personnes seront jugées en correctionnelle. Parmi elles, l'ancien président du département des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guerini, et son frère, Alexandre, dirigeant d'une entreprise spécialisée dans le transport et le traitement des ordures. 

 Au coeur de ce dossier tentaculaire, la décharge de la Ciotat. Jean-Noël Guérini a été mis en examen de quatre chefs, notamment pour association de malfaiteurs.

En faveur de son frère Alexandre

Aujourd'hui la justice ne retient plus qu'une prise illégale d'intérêt en faveur de son frère cadet, pour l'achat d'un terrain pour l'extension de la décharge.

Il lui est reproché d'avoir mobilisé des moyens publics au profit d'un oéprateur privé. Il encourt au maximum 5 ans de prison et 500 000 euros d'amende.

 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société