"Jeu de la virgule" : on vous explique pourquoi ce défi TikTok est dangereux pour vos enfants

Tordre le cou de ses camarades, c'est le nouveau jeu dangereux mis en avant sur TikTok et qui se répand dans les cours d’école en France. "La virgule", c'est son nom, même pour rire peut avoir de graves conséquences.

Les défis sur les réseaux sociaux deviennent rapidement viraux, et le dernier en date concerne un nouveau jeu appelé " la Virgule".

Un nouveau jeu dont on parle depuis le 15 septembre dernier et l'alerte donnée par une mère de collégien dans l'académie de Bordeaux. France 3 Provence-Alpes vous explique pourquoi ce défi TikTok est dangereux pour vos enfants.

C'est quoi "le jeu de la virgule" ? 

Après le jeu du foulard ou le défi des cicatrices l’an passé, un nouveau jeu dangereux fait son apparition dans les cours d’école, c'est le jeu de la virgule, comme il est appelé.

Le concept : tordre le cou de ses amis par surprise et par-derrière. Le geste doit comporter une torsion du cou en faisant pivoter le crâne.

Un nouveau défi popularisé par les réseaux sociaux et notamment celui privilégié par les jeunes, TikTok.

D'où vient sa popularité ?

Des dizaines de vidéos sont en ligne sur TikTok. Elles cumulent des centaines de milliers de vues. Et si, sur certaines, il est précisé que la victime est choisie au hasard, pour un effet de surprise, d’autres sont réalisées entre amis parfaitement consentants. Le défi s'est même spécialisé, avec des adeptes qui tentent de faire la “virgule la plus rapide de France”. 

Et c'est sur ce même réseau que les parents tentent de faire de la prévention.

Quels sont les risques ?

Certains médecins alertent sur cette pratique qui peut avoir des conséquences sur les vertèbres et les cervicales. Entorses cervicales, coup du lapin, sont des lésions qui peuvent être graves.

Pour le pédiatre marseillais, Patrick de Boisse, qui n'a pas eu de patients à traiter avec ces pathologies, pour lui le problème vient d'ailleurs.

" Les enfants ne devraient pas avoir en main un téléphone portable avant 16 ans, cela réduirait les influences négatives sans parler de l'addiction aux écrans", explique le médecin.

Si pour le moment la pratique n'est pas classifiée comme du harcèlement, pour Patrick de Boisse au-delà des risques sur la santé, "c'est du harcèlement".

Que faire si votre enfant en est victime ?

Selon le rectorat de l'académie d'Aix-Marseille, ce jeu n'a pas encore été signalé par les établissements de la région.

"Nous sensibilisons régulièrement les directeurs d'école et équipes de direction des établissements du second degré lorsque des jeux dangereux nous sont signalés", indique le rectorat à France 3 Provence-Alpes.

Quant à Cécile Baron, élue de la Fédération des Conseils de Parents d'Elèves 13, "comme pour le jeu du foulard ou le rêve indien ou encore la tomate rouge, la position de la FCPE est d'informer les parents et les enfants, favoriser le dialogue entre tous les membres de la communauté éducative et instaurer un climat de dialogue et de confiance pour inciter les élèves à parler sans les effrayer".

Quel est l'âge de la majorité numérique?  

En France, 63 % des jeunes de moins de 13 ans sont titulaires d'au moins un compte sur un réseau social théoriquement interdit, selon l'enquête menée par l'association Génération Numérique. 

Une loi a été promulguée le 7 juillet 2023 sur la majorité numérique et lutte contre la haine en ligne.

L'instauration d'une majorité numérique à 15 ans a pour objectif de protéger les enfants des réseaux sociaux en veillant à ce que les plateformes mettent en place une solution technique lors de leur inscription, ainsi que de mieux prévenir et poursuivre les délits en ligne, comme le cyberharcèlement.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité