L'Estaque : plusieurs familles évacuées face à un risque d'effondrement

Onze habitants du quartier de l'Estaque, dans le 16e arrondissement de Marseille ont été évacués mercredi 17 août face à un risque d'effondrement de la route, sur leurs maisons. La Métropole a annoncé la réalisation de travaux.

Des fissures colmatées lézardent la route de la montée des usines dans le 16e arrondissement de Marseille. Un pan de mur est en décalage de plusieurs centimètres. En contrebas, il y a l'impasse Puget et quelques habitations.  

" On s'est rendu compte fin juillet, avec d'autres riverains que les fissures s'agrandissaient, alors on a contacté la municipalité" explique Francis Minniti, président du comité de quartier de l'Estaque-Riaux.

Mais le problème s'aggrave encore quelques semaines plus tard, et le service de la Métropole intervient le 11 août . " Rien d'inquiétant ni d'urgent n'a été constaté. A la suite de cette visite, les services de la Métropole ont initié une étude pour savoir si des travaux étaient nécessaires" précise la Métropole.  

L'épisode orageux

Mais quelques jours plus tard, lors des violents épisodes orageux, le mardi 16 août, " les fentes s'étaient encore agrandies de plusieurs centimètres" raconte Monsieur Minniti. Un autre habitant du quartier, Jean Torrentino alerte " le mur a penché, il y a danger imminent. Au prochain orage, le mur tombe et il emporte les maisons en dessous."

Le lendemain, la ville de Marseille prend alors une décision préventive et évacue onze personnes dans les cinq maisons sous-jacentes, directement menacées, et met en place un périmètre de sécurité. 

" On a été accueilli chez nos voisins, explique Cindy Gachot avec son enfant dans les bras.  Heureusement qu'ils ont pu nous accueillir, on a eu peur avec les enfants. On a juste envie de rentrer chez nous et de reprendre une vie normale."

  "Je voudrais que ça aille plus vite"

Plusieurs habitants se plaignent d'un manque de réactivité de la part de la municipalité et la Métropole. " Je suis en colère car ça fait plusieurs mois qu'on a alerté sur le fait que la route et le parapet était en mauvais état et pas grands choses n'a été fait. Je voudrais que ça aille plus vite et qu'on vienne sur place"  raconte Francis Minniti. 

La Métropole et la municipalité de la ville de Marseille ont annoncé "débuter l'intervention d'ici une dizaine de jours, en deux phases". Avec une première phase qui devrait durer trois semaines, qui permettra de sécuriser le site afin que les habitants regagnent rapidement leurs habitations. Le parapet sera détruit et un blindage provisoire sera mis en place. Et dans un second temps, le mur sera renforcé et la chaussée et le parapet seront reconstitués. Ces travaux devraient durer près de deux mois. 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité