REPLAY. La Marseillaise à pétanque 2022 : Bonetto, Riviera et Lucchesi se qualifient pour le 3e tour en toute sérénité contre la triplette Suzan 13 à 3.

Publié le Mis à jour le
Écrit par Karim Attab

Peu de suspense dans cette partie du 2e tour du Mondial la Marseillaise à pétanque. Mickaël Bonetto, David Riviera et Pierre Lucchesi ont été sérieux et appliqués pour se défaire de l'équipe Suzan, Herz et Boulagnian.

Mène 6 : Victoire de l'équipe Bonetto en toute logique

Un bon point de David Riviera provoque deux tirs ratés de José Suzan. On se rapproche de la fin de cette partie. L'équipe outsider de cette partie va jouer ses six boules sans ne jamais prendre le point. Mickaël Bonetto frappe parfaitement la boule adverse qui se trouvait dans le champ du jeu. C'est Pierre Lucchesi qui a la responsabilité de clôturer la partie, et le milieu parfaitement régulier dans ce match enchaine une belle frappe et un point de haute qualité. Victoire 13 à 3 pour Bonetto, Riviera et Lucchesi qui seront au rendez-vous du 3e tour. 

Mène 5 : Une partie à sens unique pour la triplette Bonetto

José Suzan nous montre de très belles choses depuis le début de la partie. Sans aucun doute, le joueur le plus aguerri de son équipe, mais le poids de la pression est vraiment trop lourd pour cette triplette joueuse mais sans trop d'expérience. Jérôme Herz tente son premier tir de la partie et il est un peu trop court. Alors que l'équipe Suzan est en difficulté, Anthony Boulagnian limite la casse avec une boule parfaitement jouée. Mickaël Bonetto prend la décision de tirer mais il est malheureux car après avoir touché la bonne boule, il est victime d'un contre qui démarque son propre point. Lucchesi rate un tir mais sauve la mène en en inscrivant un point. 10 à 3 pour la triplette Bonetto.

Mène 4 : Bonetto, Riviera et Lucchesi en "mode patron"

Le but est à 8,50 mètres et les tireurs que sont Mika Bonetto et José Suzan ne ratent pas la cible. Par contre aussi bien Boulagnian que Herz ne sont pas dans le jeu. Résultat, c'est une mène qui devrait être payante pour David Riviera et ses compères. Grâce à une belle application, l'équipe Bonetto marque quatre points et prend le large 9 à 3.

Mène 3 : les favoris prennent leurs aises

Le bouchon est envoyé à plus de neuf mètres et cela dérègle la première boule d'Anthony Boulagnian. Le pointeur de Roquevaire dont c'est la première participation à la Marseillaise se reprend sur la deuxième boule et oblige Mickaël Bonetto qui doit s'employer par deux fois pour écarter le point de ses adversaires. Il fait très chaud sur le Parc Borély au moment où José Suzan pointe sa dernière boule qui n'influera pas sur le cours du jeu. Deux points de plus pour l'équipe Bonetto qui aurait pu en marquer plus. 5-3 pour les favoris après trois mènes.

Mène 2 : "Mika" Bonetto commence à faire chauffer ses boules 

Un très bon point de David Riviera contraint José Suzan a tiré deux fois, avec un échec à la première. Pour sa part, ça y est Mickaël Bonetto est vraiment entré dans son costume de tireur d'élite avec un carreau et un palet pour le membre de l'équipe de France. Pierrot Lucchesi lui aussi est dans le bon tempo et la triplette Bonetto-Riviera-Lucchesi inscrit trois points pour égaliser à 3-3.

Mène 1 : Les outsiders frappent fort d'entrée de jeu !

Cette première mène nous permet de voir qu'en pétanque, tout peut arriver. Vous prenez une boule ratée par Mika Bonetto, une autre par Pierre Lucchesi, vous y rajoutez un jeu solide au point par Anthony Boulagnian et un carreau sur place du tireur gaucher José Suzan, cela vous donne trois points dans le premier acte. 3-0 pour la triplette Suzan un peu à la surprise générale. 

C'est une partie à priori assez déséquilibrée qui va débuter sur la Carré France 3 sous une chaleur accablante. Mais après avoir échangé avec les joueurs de la triplette Suzan, "jouer sans pression et prendre son temps", sera l'un des éléments les plus importants dans cette partie face à Mickaël Bonetto, tout récent champion de France en doublettes-mixte.

"Le petit prince" Mickaël Bonetto est de retour dans un jardin qu'il connait bien, le carré France 3 pour le 2e tour de cette 61e édition du Mondial la Marseillaise. Celui qui court après sa première étoile ici à Marseille joue avec son partenaire de toujours le pointeur David Riviera, et cette année, pour la première fois avec le milieu Pierre Lucchesi.

Après une mise en route plutôt tranquille ce matin, les Provençaux seront opposés cet après-midi à une équipe « familiale » originaire de la région de Roquevaire, formée par José Suzan, Jérôme Herz et Anthony Boulagnian.