La Marseillaise à pétanque 2022 : ramasser ses boules, oui ! Se baisser, non !

Publié le

Tout joueur de pétanque passionné le sait, tirer, pointer c'est sympa, mais se baisser à chaque fois pour ramasser ses boules devient vite sportif à la longue. Alors pourquoi ne pas se simplifier la vie ? Certains ont trouvé comment faire et les inventions ne manquent pas, petit tour d'horizon...

Au-delà de la compétition, le Mondial La Marseillaise à pétanque est l'occasion de faire le point sur les innovations techniques dans ce sport. Et il y en a ! Plusieurs techniques existent par exemple pour ramasser ses boules de pétanque sans risquer de se faire mal au dos.

Un aimant ramasse boules

Vous l'avez sûrement déjà remarqué sur les terrains de pétanque, le fameux aimant, relié à une cordelette.

Il suffit de diriger ce sorte de pendule en direction de la boule. Une fois l'attraction faite, et le collage entre l'aimant et la boule, il ne vous reste plus qu'à faire délicatement remonter la corde jusqu'à saisir votre chère sphère grise. Vous répétez l'opération autant de fois que nécessaire avec un effort moindre que celui de vous baisser en faisant craquer toutes les articulations.

La boule de pétanque accrochée à la chaussure

Dans l’Hérault, un passionné de pétanque a lancé un concept un peu similaire, où la corde a disparu. Le nouveau système consiste en une pince aimantée fixée à la chaussure pour ramasser les boules. Une fois la boule accrochée à la chaussure, il suffit de plier le genou et de baisser le bras pour saisir la boule. L'idée peut faire sourire, mais elle a conquis de nombreux amateurs dans l'Hérault et des joueurs du circuit professionnel.

Système D, miser sur les autres humains...

La première, assez pratique est d'utiliser un enfant de votre entourage ou les vôtres si vous en avez.

L'avantage, c'est que l'enfant a son centre de gravité beaucoup plus près du sol, et sera ravi de vous aider.

L'inconvénient, c'est que sur la durée d'une partie entière, l'enfant peut vite se lasser et aller jouer ailleurs, voir se blesser s'il ne respecte pas les distances de sécurité.

Autre technique, pas très académique non plus, est de rassembler avec ses pieds ses boules éparses, et de les faire rouler jusqu'à l'endroit où va démarrer la nouvelle mène. Et ne les ramasser que lorsque c'est son tour de jouer, en étant déjà accroupi et gardant le dos droit, le risque de lumbago est évité également.

A Borély, inspection des systèmes de ramassage des boules

Dès dimanche au parc Borély, nous serons à l'affût pour repérer les nouvelles tendances boulistiques en matières de ramassage de boules.

Peut-être qu'une nouvelle innovation va faire son entrée lors de cette édition anniversaire des 60 ans du Mondial La Marseillaise à Pétanque 2022.

Tout ce qui évite trop d'effort avant le réconfort est bon à prendre.