La ville de Marseille reprend la gestion du "château de Pagnol"

La mairie de Marseille a annoncé dans un communiqué reprendre la gestion du château de La Buzine. Depuis plusieurs semaines, ce château est au centre d'une polémique. La ville de Marseille souhaite retirer de la gestion de l'édifice à l'association du petit fils de l'écrivain, Nicolas Pagnol.

C'est finalement la ville de Marseille qui gèrera le château de la Buzine, annonce la mairie dans un communiqué ce jeudi 29 juin. Rendu célèbre par le roman "le château de ma mère" de Marcel Pagnol, l'édifice est depuis plusieurs semaines le centre d'une polémique.

Au coeur de la discorde, la volonté de retirer l'administration du lieu à l'association du petit-fils de l'écrivain provençal, Nicolas Pagnol. Suite à un appel à projet, c'est le Centre de la Culturel Ouvrière (CCO) qui est choisi... Au grand dam de la droite locale.

"Par ce choix purement dogmatique et idéologique, le maire de Marseille fait le choix d'y installer un appareil politique, une officine d'extrême gauche sous la forme associative" fulminait alors Sylvain Souvestre, maire des 11 et 12e arrondissements de Marseille.

Dans le communiqué, la municipalité indique avoir décelé une "erreur dans la publicité préalable à la mise en concurrence." La ville annule donc la procédure d'attribution "afin de se prémunir d'éventuels recours qui mettraient en péril la continuité d'activité et le service public rendu aux Marseillais."

Une "erreur administrative" qui permet à la mairie de faire machine arrière ... Et de se sortir de la polémique.

La mairie de Marseille indique qu'un audit sera réalisé sur la gestion des dernières années, "pour s'assurer d'une bonne utilisation des deniers publics."

Un audit attendu "sereinement" par Nicolas Pagnol. Un contrôle du département "n'a révélé aucune irrégularité" assure-t-il sur les réseaux sociaux.

Pour l'instant, aucune information sur le projet de la mairie n'a été divulgée.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité