• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Liaison maritime Corse-Marseille : le recours de La Méridionale rejeté

Le Girolata, l'un des trois navires de La Méridionale, qui desservent les ports corses. / © BORIS HORVAT / AFP
Le Girolata, l'un des trois navires de La Méridionale, qui desservent les ports corses. / © BORIS HORVAT / AFP

Le tribunal administratif de Bastia a rejeté mardi le recours de La Méridionale contre son éviction partielle des négociations de la délégation de service public (DSP) maritime entre Marseille et les cinq ports corses : Ajaccio, Bastia, Porto-Vecchio, Propriano et L'Ile Rousse.

Par GB avec AFP / France 3 Provence-Alpes

Le couperet judiciaire est tombé. Le juge des référés du tribunal administratif a rejeté mardi le recours de la compagnie maritime portant sur ses offres pour les lignes Marseille-Ajaccio et Marseille-Propriano.

Pour ces deux lignes, La Méridionale, "qui ne dispose que de trois navires", a remplacé, "en cours d'examen des offres", les deux navires qu'elle prévoyait d'affréter par deux autres, a indiqué le tribunal administratif dans un communiqué.

Pour la ligne Ajaccio-Marseille, "le navire nouvellement proposé par la société ne respecte pas l'exigence minimale de comporter 40 prises de courant pour véhicules frigorifiques", indique le juge des référés. 

Pour la ligne Propriano-Marseille, le juge estime que le remplacement du navire prévu a donné lieu à des "modifications" qui "constituaient une offre nouvelle". Elle ne pouvait dès lors plus "être présentée après la date limite du dépôt des offres sans porter atteinte au principe d'égalité de traitement des candidats".

Sur fond d'inquiétude sociale, les syndicats STC et CGT de La Méridionale ont mené plusieurs journées de grève fin février pour appeler au maintien de la totalité des effectifs.

La direction de la compagnie maritime s'était engagée à maintenir les emplois sédentaires et navigants dans n'importe quelle configuration, "y compris si nous venions à perdre les deux ports principaux qui génèrent 80% des emplois de la compagnie", selon les syndicats.

La DSP entre Marseille et les cinq ports corses sera attribuée ligne par ligne pour 15 mois et débutera en octobre prochain.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Européennes : gilet jaune

Les + Lus