Une maison de retraite met en place le “manger-main” pour rendre ses pensionnaires plus autonomes

© Valérie Bour France 3 Provence Alpes
© Valérie Bour France 3 Provence Alpes

Quand utiliser une fourchette et un couteau est devenu difficile, le manger-main" permet de redonner une certaine autonomie aux personnes dépendantes. C'est ce qu'a mis en place une maison de retraite à Marseille pour les repas des résidents atteints de certaines pathologies.

Par Annie Vergnenegre

A la maison de retraite Domaine de Fontfrède, à Marseille, les résidents ont tous le même menu. Mais Roberta qui ne peut plus tenir ses couverts a le droit à une préparation particulière pour pouvoir manger son repas avec ses doigts. Sans se faire aider. 

Lutter contre la dénutrition


Le manger-main ou "finger food" permet aux personnes dépendantes de garder au maximum leur autonomie, dans les cas de Parkinson, Alzheimer, d'arthrose sévère et dans certaines formes de cécité. Grâce à cette solution, des pensionnaires en perte de poids et proches de la dénutrition, ont inversé leur courbe de poids. Même ceux qui sont d'abord un peu réticents au fait de manger avec leurs doigts finissent par retrouver rapidement le plaisir de prendre seul leur repas.

Robert Papin et Valérie Bour nous expliquent ce qu'est le "manger-main":
(Intervenants : Rebecca Quaziz aide-soignante, Phillipe Geiller directeur du Domaine de Fontfrède, Alice Martini résidente).

Les + Lus