• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

La Marseillaise à pétanque 2019 : Lacroix, N'Diaye et Bauer beaucoup trop forts pour l'équipe Malbec

La Marseillaise à Pétanque 2019 : Lacroix, N'Diaye (en plein tir) et Bauer beaucoup trop forts pour l'équipe Malbec / © N. DEBRU / FTV
La Marseillaise à Pétanque 2019 : Lacroix, N'Diaye (en plein tir) et Bauer beaucoup trop forts pour l'équipe Malbec / © N. DEBRU / FTV

Grosse affiche à suivre dans cette première rencontre des 8e de finale du Mondial La Marseille à pétanque 2019 entre deux très belles équipes. D'un côté Malbec-Fournié-Balestrieri, de l'autre Lacroix-N'Diaye-Bauer. En jeu, une place en quarts de finale. 

Par Karim Attab

Un début de partie sous le soleil, et devant une belle affluence sur le carré d'honneur France 3. Après une première mène annulée suite à un tir de Kevin Malbec sur le bouchon, les choses sérieuses débutent quelques minutes plus tard, grâce à deux tirs victorieux de Fara N'Diaye. L'équipe Lacroix inscrit les deux premiers points de cette partie.

Fara N'Diaye en mode "mitraillette"

Les deux équipes ont des ambitions dans ce 58e Mondial La Marseillaise à pétanque, mais la triplette Lacroix-N'Diaye-Bauer prend un petit ascendant lors des quatre premières mènes. 

Même si Malbec marque un point à la troisième, François dit "Fara" N'Diaye propose un niveau de jeu exceptionnel en ce début de partie. Six tirs tentés, six réussites, dont un palet et un carreau pour le Sénégalais qui écoeure littéralement ses adversaires.
N'Diaye adore jouer sur le carré d'honneur France 3 et il le montre !

Le score est de 5 à 1, mais Malbec-Fournié-Balestrieri restent concentrés. Mais attention la triplette Lacroix joue très offensif. Sur la quatrième mène, ce sont six boules qui sont tirées et frappées pour se détacher. 

Romain Fournié rate une belle occasion

La cinquième mène donne la possibilité à l'équipe Malbec de faire une partie de son retard, avec une dernière boule dans les mains de Romain Fournié. Le licencié au club de Vaulx-en-Velin peut faire une belle opération en cas de carreau ou de palet.

La boule est parfaitement tirée, peut-être trop même, elle tombe sur la tête de celle de son adversaire, mais elle bouge seulement de quelques centimètres, et c'est un nouveau point qui tombe dans l'escarcelle de l'équipe Lacroix, 6 à 1 au tableau d'affichage.

Des discussions qui peuvent coûter cher

Puis 7 à 1 dans une mène où il y a eu de la divergence dans les choix de jeu. Fara N'Diaye veut "tirer sur tout ce qui bouge" alors que Lacroix et Bauer veulent jouer l'assurance, car le but est presque situé à douze mètres. 

Alors que l'équipe Lacroix doit jouer quatre boules contre aucune pour l'équipe Malbec, elle n'en profite pas et marque "seulement" un point dans une mène où il pouvait légitimement espérer rajouter trois ou quatre points.

L'équipe Lacroix-N'Diaye-Bauer fait cavalier seul

Rien ne semble vraiment poser de problèmes à Dominique Lacroix et ses coéquipiers. La machine est bien huilée, il y a vraiment peu de déchets, et petit à petit, la fin s'approche. 

Après un bouchon noyé à la 7e mène, les deux suivantes donnent le même résultat : deux points pour Fred Bauer, et le score est désormais de 11 à 2 après neuf mènes.

Le bouchon ne tient pas en place 

Vient ensuite le "money time". La partie peut maintenant se terminer très vite. Sur la dixième mène, alors que l'équipe Malbec est en difficulté, on attaque le but avec Romain Fournié. 

Sur deux tentatives, ça fonctionne mais malheureusement le bouchon ne quitte pas l'aire de jeu, mais Kevin Malbec lui ne rate pas la cible. 

Et sur la mène suivante, c'est Fred Bauer qui frappe la boule de Balestrieri, le bouchon est encore dans le coup, le talent est du côté de l'équipe Lacroix, et la chance sourit aux audacieux...

N'Diaye finit sur un carreau sur place

La 12e mène marque la fin de ce duel beaucoup plus déséquilibré que prévu. L'homme de cette partie, Fara N'Diaye reste sur le même tempo, le Sénégalais a la "boule de gagne" et il ne se gêne pas.

Tout simplement un carreau pour remplacer la boule de Balestrieri. 13 à 1, le score fait mal, mais il reflète complètement la différence qu'il existait aujourd'hui entre les deux triplettes.

Lacroix et ses hommes ont montré une régularioté à toute épreuve, alors que la formation Malbec n'a jamais réussi à évoluer en équipe. Cela explique aussi l'ampleur du score.

Il faudra être très fort pour faire tomber Lacroix-N'Diaye-Bauer. Premier élément de réponse en quart de finale de ce Mondial La Marseillaise à pétanque.

(Re)voir la partie
Malbec - Lacroix
8e de finale La Marseillaise à pétanque 2019

► La Marseillaise à pétanque 2019 : toutes les infos, les vidéos, le replay des parties
► La Marseillaise à pétanque 2019 : tous les résultats, le classement

Sur le même sujet

Nice: temps forts de l'Half Iron Man

Les + Lus