Marseille : 168 millions d'euros pour rénover La Timone et l'hôpital Nord

07/11/2019. L'hôpital de la Timone à Marseille, des locaux délabrés, un bâtiment qui date de 1974. / © Solenne Le Hen / MaxPPP
07/11/2019. L'hôpital de la Timone à Marseille, des locaux délabrés, un bâtiment qui date de 1974. / © Solenne Le Hen / MaxPPP

Lourdement endettés, les hôpitaux de Marseille bénéficieront d'un soutien de l'Etat de 168 millions d'euros pour se moderniser, a confirmé mercredi le ministère de la Santé. Cette enveloppe prévoit la rénovation du site de La Timone et de l'hôpital Nord. 

Par GB avec AFP

Cette aide qui représente 50% du coût du projet de modernisation "témoigne de la confiance placée dans l'Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM)", a souligné dans un communiqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Ce plan de plus de 300 millions d'euros pour le troisième groupe hospitalier de France a été approuvé mardi par le Comité interministériel de la performance et de la modernisation de l'offre de soins hospitaliers.

 Le troisième CHU de France, compte 15.000 salariés, pour un budget annuel de 1,23 milliards d'euros, plombé par une dette abyssale de 1,1 milliard d'euros. 

Un bâtiment dédié aux services d'urgence

Ce plan prévoit la rénovation du site de La Timone, qui accueillera d'ici 2027 une nouvelle maternité et un bâtiment dédié aux services d'urgence Samu-Smur. L'Hôpital Nord bénéficiera de la restructuration de son immeuble principal et de l'extension de la réanimation.

"A l'issue du projet, 90% des surfaces dédiées à l'hospitalisation et aux activités ambulatoires (sans nuitées) seront neuves sur les sites de la Timone et Nord", a souligné le ministère.

La région a confirmé son aide de 25 millions au projet de l'AP-HM. Le département et/ou la métropole devraient participer à hauteur de 60 millions, voire 70 millions d'euros.

Le reste pourrait être financé "par endettement" soit par d'autres contributions des collectivités locales, avait expliqué en juillet Jean-Olivier Arnaud, directeur général de l'AP-HM.

Avec une dette d'un milliard d'euros et un déficit cumulé de 550 millions d'euros, l'AP-HM espère redresser les comptes des hôpitaux publics marseillais avec ce plan.
 

A lire aussi

Les + Lus