Marseille : 4 élus RN se retirent du groupe municipal après le parrainage de Sophie Grech à Eric Zemmour pour la présidentielle

L'élue marseillaise Sophie Grech a apporté son parrainage à Eric Zemmour. En réponse, quatre élus se retirent du groupe municipal RN à Marseille. Stéphane Ravier ne souhaitant pas l'éviction de Sophie Grech.

Le RN se déchire à Marseille. Quatre élus, Franck Allisio, Eléonore Bez, Gisèle Lelouis et Arezki Selloum, annoncent quitter le groupe, après que l'élue Sophie Grech a apporté son parrainage à Eric Zemmour.

"Stéphane Ravier a refusé que Sophie Grech quitte le groupe", a déclaré Franck Allisio, vice-président du groupe RN Paca et conseiller municipal de Marseille, lors d'une conférence de presse.

"Notre position est simple : nous ne pouvons pas cohabiter dans un groupe RN avec une élue qui a apporté son parrainage à Eric Zemmour.(...) Y rester ça serait cautionner".

"Nous souhaitons que Stéphane Ravier soit le premier maire de Marseille mais souhaitons d’abord et avant tout que Marine Le Pen soit le prochain président de la République".

"Je ne suis pas au courant" , a réagi Stéphane Ravier mardi, suite à la conférence de presse. 

"On ne peut pas être pris en otage. On veut que Stéphane nous entende.  On quitte le groupe mais on le réintègre s’il le souhaite, dès qu’on a clarifié la situation". 

C’est comme dans un couple, on ne peut pas rester à tout prix ensemble. On ne pouvait plus cohabiter.

Franck Allisio

"Etre fidèle et loyal à la candidate que l’on soutient", tel est le message d'Eléonore Bez, conseillère régionale.

"J’ai reçu beaucoup d’appels depuis hier soir, les militants se demandent ce qu’il se passe. Ils me disent : 'Il faut montrer que vous soutenez Marine Le Pen'. C'est une question d’honneur et de loyauté envers les militants".

Des "défections organisées" pour Stéphane Ravier

Le président du groupe Rassemblement National au conseil municipal de Marseille Stéphane Ravier a annoncé sur Twitter avoir demandé un rendez-vous avec le président du parti, Jordan Bardella. 

Un parrainage "indigne"

Lundi, Marine Le Pen avait appelé su Europe 1 à ce que Sophie Grech quitte le RN. "Elle effectue-là un parjure, et elle le fait alors même qu'elle sait que nous n'avons pas les parrainages au moment où je vous parle".

De son côté, Stéphane Ravier avait réaffirmé son soutien à Sophie Grech sur les réseaux sociaux : 

Premiers chiffres de parrainages des candidats à l'élection présidentielle

Selon un premier rapport du Conseil constitutionnel publié ce mardi 1er février, Eric Zemmour a obtenu 14 parrainages, contre 2 pour Marine Le Pen.